Le Mooc Orientation de l’enseignement catholique, au Salon APB

salonAPB+À quelques jours du lancement de la procédure d'inscription post-bac, le salon APB organisé par l'AEF en partenariat avec l'Onisep, a fourni aux lycéens ainsi qu'à leurs familles et à leurs enseignants toutes les informations utiles pour éclairer les choix d'orientation. À cette fin, quelque 600 professionnels de ce domaine interviendront sur place, sur des stands ou lors de conférences.

L'enseignement catholique était représenté au bar à Mooc expliquant le panorama des filières du supérieur, sur le stand du comité régional de l'enseignement catholique d'Ile de France (CREC) ainsi qu'au colloque destiné aux professionnels.

 

Isabelle Malbet, chef d’établissement du lycée Notre-Dame-de-la-Merci à Montpellier était invitée, le 6 janvier 2017, à s'exprimer sur le (nouveau) rôle du chef d’établissement, lors du colloque organisé par l'AEF à destination des professionnels 

APB-colloque-MALBERTQuelle est la spécificité du rôle de chef d’établissement en matière d’orientation dans l’enseignement catholique ?

Isabelle Malbet : C’est l’accompagnement de la personne ! On ne fait pas du taylorisme de l’orientation, mais un travail de dentelle, du sur-mesure.

Ce colloque insiste sur une fonction renouvelée, modernisée du chef d’établissement dans ce domaine. Quelle est-elle ?

I.M. : Devant la multiplication des propositions et la complexification croissante du paysage de l’enseignement supérieur, le sentiment d’insécurité chez les familles mais aussi chez les enseignants s’accroît. Le chef d’établissement doit être capable de sécuriser, de dédramatiser ce moment du parcours en expliquant les passerelles possibles selon les vœux et les projets des élèves et leur évolution. C’est le travail de toute une équipe autour de chaque élève sur la durée, d’où mon énervement quand j’entends parler de l’explosion de boîtes privées de coaching individuel !

Comment sécuriser tant les familles que les équipes sur ce sujet aussi vaste qu’anxiogène?

I.M. : Il y a d’abord toute la question de l’outillage et de la maîtrise technique des propositions qui sont faites aux élèves. C’est l’avantage d’avoir dans notre établissement une directrice pédagogique qui réalise un travail de veille éducative sur le post-bac et propose un accompagnement très fin des élèves et de leurs familles dans la procédure Admission Post-Bac (APB). C’est aussi l’un des enjeux clés du travail en réseau –tant au sein de Renasup qui propose aujourd’hui un Mooc d’autoformation aux parcours et enjeux de l’enseignement supérieur, qu’au sein des organisations professionnelles de chefs d’établissement en matière de formation. Il y a grand besoin de se relier et de travailler ensemble ce volet de l’accompagnement pédagogique.

Vous insistez aussi sur un profond changement de posture professionnelle …

I.M. : Le cœur de la problématique en effet c’est d’être réellement capable en tant qu’enseignant tant sur le plan individuel que collectif d’aller chercher la richesse de chaque jeune pour qu’il puisse se révéler ! Dans notre établissement, nous faisons des propositions en ce sens avec des conseils de lycéens, ou encore « Les inattendus de la Merci » où chaque jeune peut mettre en avant ses talents tant dans des activités théâtrales que musicales etc. Le tutorat entre pairs aussi est beaucoup soutenu -dans le cadre de notre internat en particulier- sans oublier cette grande richesse qu’est le suivi de nos anciens élèves et leur retour régulier dans l’établissement pour partager avec les plus jeunes leur parcours d’expérience.

L'enseignement catholique, présent au bar à Mooc du salon APB

Présentation du Mooc Orientation par Jean-Marc Petit,
responsable des questions d'orientation pour le Sgec.

 

P1060062Pour se repérer dans la galaxie de l'enseignement supérieur, l’enseignement catholique lance un Mooc dédié à l'orientation. Cet outil était présent au bar à Mooc du Salon Admission post-bac organisé par l'AEF et l'Onisep, les 6 et 7 janvier 2017, à la Villette. Seul Mooc généraliste sur l’orientation, il a élargi le panorama des filières présentées à des cursus non universitaires : BTS, Classes prépa, Grandes écoles, Bachelor…

Gratuit et accessible à tous, ce Mooc, outil d'auto-formation collectif en ligne agrège de multiples contenus sur l'orientation. Conçu par Renasup, en partenariat avec l’Apel, l’Udesca et la Fesic, il brosse de manière interactive, le système d’enseignement supérieur, ses voies et ses dynamiques, à travers des quizz, des capsules vidéos, des auto-évaluations. Le tout accessible aux professionnels chargés d'orientation comme au grand public, grâce à la progressivité des apports proposés. Panorama des grandes filières et passerelles ou décryptages des rouages d'APB y côtoient outils de connaissance de soi et de découverte des métiers.

Pour accéder au Mooc Orientation de l'Enseignement catholique, cliquez ici:
www.mooc-renasup.org

Voici, ci-dessous, un petit un aperçu des séquences vidéo du Mooc de l'enseignement catholique. Proposées dès maintenant en accès libre en ligne, elles seront, dans le courant de l'année, intégrées à des scénari pédagogiques interactifs:

Mooc-BTS

mooc-CPGE

Mooc-alternance

Mooc-prépa

Mooc-Fesic

Mooc-dev-ens

Parce que l'orientation est l'affaire de tous

Deux-cent spécialistes de l'orientation étaient réunis à la journée du 8 décembre 2016 pour la présentation du Mooc sur l'orientation.
Deux-cent spécialistes de l'orientation étaient réunis à la journée du 8 décembre 2016 pour la présentation du Mooc sur l'orientation.

Comment devenir un collectif éducatif réactif au service de l’accompagnement à l’orientation de chaque jeune ? En finir une fois pour toutes avec une orientation subie, au profit d’une orientation choisie? Le 8 décembre dernier Renasup a présenté une toute nouvelle plateforme de MOOC dédiée à l'orientation. Conçu en partenariat avec l’Apel, l’Udesca, la Fesic et l’Onisep, ce nouvel outil commun d’autoformation a été présenté dans les locaux de l’ISEP à Issy-lès-Moulineaux (92), devant plus de 200 chargés d’orientation -animateurs de BDI, professeurs documentalistes, chefs d’établissement et adjoints-, relais décisifs pour tous les éducateurs désireux d'accompagner les jeunes dans leur orientation. «Cette mission est inscrite aujourd’hui dans le référentiel enseignant. Il ne s’agit plus de l’affaire de tel ou tel spécialiste. Or dans un paysage de l’enseignement supérieur en profonde mutation aux opportunités multiples mais loin d’être toujours visibles, accompagner demande des compétences. Il nous faut pouvoir décrire des chemins d’espérance en embrassant toutes les voies de réussite –enseignement professionnel y compris-! », a insisté Yves Ruellan, président de Renasup.L'enjeu du MOOc est bien de déployer une connaissance plus large mais aussi plus fine des propositions spécifiques de l'enseignement catholiques dans le paysage du supérieur.

 

Au micro de RCF Jean-Marc Petit explique qu'accompagner l'orientation d'un jeune, c'est l'aider à faire les choix qui lui correspondent.

Partagez cet article