Le parcours de formation «Formateurs laïcité» se poursuit - Enseignement Catholique

Le parcours de formation «Formateurs laïcité» se poursuit

À partir de mai prochain, 200 « formateurs laïcité » –chefs d’établissement, personnels ou enseignants des établissements scolaires ou formateurs en Instituts de formation– seront formés à la laïcité telle qu’elle est vécue dans l’enseignement catholique. Ces derniers auront entre quatre et cinq ans pour former à leur tour l'ensemble des enseignants et personnels de droit privé des établissements.

 

Doit-on décrocher les crucifix des salles de classe d’un établissement catholique centre d’examen ? Comment gérer les interdits alimentaires religieux à la cantine ? Quel rôle la Révolution a-t-elle joué dans l’émergence du concept de laïcité à la française ? Quels enjeux politiques recouvre-t-il aujourd’hui ? Courant mai et juin, 200 participants aux quatre demi-journées de la session de pré-requis de la formation de formateurs laïcité ont réactualisé leurs connaissances au cours de modules en distanciels alternant apports théoriques substanciels et études de cas.

Suite à l’assassinat de Samuel Paty et au vote de la loi du 24 août 2021 confortant le respect des principes de la République, la question de la laïcité se pose à nouveau. D’où le projet de former tous les personnels de l’enseignement catholique à la contribution originale qu’il apporte à la laïcité, pensée d’abord comme « un laboratoire de fraternité »« Nos établissements se reconnaissent dans une laïcité conforme à la loi de 1905, qui consacre le respect de conscience et d’expression, la liberté religieuse, la reconnaissance de l’égale dignité de chacun et le refus de toute discrimination », explique Nathalie Tretiakow, adjointe au secrétaire général de l’enseignement catholique.

Aussi, dans la suite du plan « Enseignement catholique et éthique républicaine » mis en œuvre en 2015, l’enseignement catholique lance un dispositif qui lui permettra de former, d’ici quatre ans, l’ensemble de ses enseignants et personnels de droit privé. Mis en œuvre par l’Ecole des cadres missionnés et coordonné par l’association de formation à distance de l’Enseignement catholique avec l’appui du Sgec et de Formiris, ainsi que le concours de l’Unisfec et de l’Unifoc, ce parcours illustre une volonté institutionnelle forte, complète Stéphanie Aubry, responsable du service offre nationale de Formiris : Il s’agit pour l’Enseignement catholique d’apporter sa contribution spécifique au renforcement des valeurs de la République visé par la loi d’aout 2021. »

Les modules de réactualisation de connaissance en distanciel se sont articulés autour de trois axes : la formation conceptuelle, historique et juridique ; les enjeux contemporains, les pratiques et les postures ; la laïcité en école catholique. La réflexion se nourrira des problèmes rencontrés sur le terrain par les stagiaires : blocages ou polémiques, port des signes religieux, situations d’enseignement… Cette formation devrait permettre à chacun de se situer dans une laïcité d’intelligence, au nom d’une certaine prise en compte de la question religieuse, permettant de garantir la liberté de conscience.

 

Plus de 120 enseignants référents laïcité

Parmi les participants, 123 enseignants mais aussi des formateurs, des chefs d’établissement, des personnels éducatifs ainsi que des chargés de mission, tous choisis pour leur expérience d’animation, puisqu’il leur incombera, d’ici à cinq ans, d’avoir formé l’ensemble des personnels de l’Enseignement catholique à la contribution originale qu’il apporte à la laïcité. « A la prochaine rentrée, le deuxième volet de la formation portera justement sur l’ingénierie de formation et sera orchestrée, en présentiel, dans dix centres missionnés, en privilégient des approches très opérationnelles, avec des jeux de rôles, des études de cas et des liens avec les programmes d’enseignement » détaille Lucie Roger, responsable de formation à Formiris.

A partir de décembre 2022, les référents laïcité pourront commencer à répondre aux projets de formation élaborés en établissement ou en bassin d’établissements, avec les associations territoriales de Formiris, afin de s’adapter aux contextes locaux.

Le dispositif sera reconduit l’an prochain et une partie des ressources de formation élaborées aura vocation à être diffusée plus largement. D’ores et déjà, une nouvelle publication « Enseignement catholique et laïcité » éditée par le Sgec (ci-contre) présente les ressources juridiques, statuaires et des mises en situation commentées. Pour promouvoir largement une laïcité de compréhension.

 

Une nouvelle publication  pour diffuser largement une laïcité de compréhension dans les établissements de l'Enseignement catholique

 

 

 

Calendrier de la formation des référents laïcité

 

- Mai/ juin 2022 : Un module de quatre demi-journées jours en distanciel, appelé « session pré-requis » permettant de former les personnes aux enjeux de la laïcité, d’appréhender la contribution de l’école catholique à ces enjeux et de comprendre à quoi engage un parcours de formation de formateurs sur ce sujet spécifique.
Les 17 mai, 2 juin, 7 juin et 16 juin

- À la rentrée 2022 : Un module de formation en présentiel de trois jours ayant pour visée de bâtir l’ingénierie de formation nécessaire à la prise en compte des situations liées à la laïcité en école catholique.Un temps d’accompagnement d’une journée en distanciel sera proposé afin de permettre mutualisation et prise en compte des questions qui se posent dans la mise en œuvre des journées de formation en établissement.

- Les formations dispensées par les « formateurs laïcité » seront ensuite dispensées à partir de novembre-décembre 2022 sur deux à trois journées maximum en établissement, selon des modalités à ajuster avec chaque chef d'établissement

 

 

Partagez cet article

X