Réforme du lycée : l’heure du bilan - Enseignement Catholique

Réforme du lycée : l’heure du bilan

Alors que le ministère de l’Éducation nationale se penche sur les effets de la réforme du lycée de 2010, il exhume un rapport en demi-teinte de 2013 resté confidentiel.

Longtemps annoncée et repoussée, la concertation avec les syndicats a été ouverte par le ministère de l’Éducation nationale fin novembre 2015, en vue de dresser un bilan de la réforme du lycée de 2010, pour avril 2016. Les discussions se sont appuyées sur un rapport de l’IGEN (1)-IGAENR (2) sur le lycée général et technologique, daté de novembre 2013 mais jamais publié (3). Son constat en demi-teinte rejoint les conclusions de l’enquête menée par le pôle lycée du Secrétariat général de l’enseignement catholique en 2014.

Après deux ans de la réforme dite Chatel, du nom du ministre de l’époque, ce document indiquait que le rééquilibrage attendu entre les séries n’était pas effectif. Il saluait néanmoins un souci croissant d’accompagnement des élèves, proportionnel à « la capacité d’initiative laissée aux établissements ». Parmi les indices de ce « changement en profondeur » : la baisse des redoublements, un repositionnement stratégique des professeurs principaux et une augmentation de 50 % en deux ans des stages de remise à niveau et des stages passerelles entre les filières, occasions d’intéressantes collaborations inter-établissements.

Emblématique de la réforme, l’accompagnement personnalisé, s’il avait mobilisé en 2013-2014 une douzaine d’enseignants par établissements en moyenne, restait très critiqué, faute de formation. De même, les enseignements exploratoires faisaient encore trop souvent office d’options déguisées. Enfin, le tutorat demeurait confidentiel, « hormis peut-être dans l’enseignement privé », avec des déclinaisons variées allant du monitorat par des étudiants post-bac à de véritables suivis formalisés axés sur le projet d’orientation de l’élève.

reforme-lycee-heure-bilan-enseignement-catholique

(1). IGEN : Inspection générale de l'Éducation nationale

(2) : IGAENR : Inspection générale de l'administration de l'Éducation nationale et de la Recherche

(3) : Ce rapport n° 2013-098, nov. 2013, n’est pas disponible. Seul figure sur le site Eduscol, le tout premier rapport dressé après un an de mise en œuvre

Partagez cet article

X