Réforme du bac: premiers projets de textes d’application

Les projets de décrets et arrêtés portant réforme des Baccalauréats Technologique et Général sont soumis ce 13 mars 2018 la Commission Spécialisée des Lycées, en vue d’une présentation au Conseil Supérieur de l’Education (CSE) du 21 mars prochain.

 

Les épreuves terminales

Les séries de la voie générale disparaissent effectivement tandis qu'elles sont maintenues en voie technologique.
Dans les deux voies, s'articulent trois type d'enseignements: un socle de culture commune, des enseignements de spécialité et éventuellement des enseignements optionnels facultatifs (2 au maximum)

Les épreuves terminales porteront sur cinq disciplines et compteront pour 60% de la note.
Leur durée et leur coefficient seront identiques pour voies Générale et Technologique

 

  • Quatre épreuves en Terminale
    - Philosophie (4 heures, coef 8)
    - Un oral sur projet (20 minutes, coef 10)
    - Spécialité 1 (de 1 à 4 heures coef 16)
    - Spécialité 2 (de 1 à 4 heures coef 16)

 

Pour mémoire les spécialités du bac général sont : Arts - Biologie-Ecologie - Histoire-Géographie,Géopolitique et Sciences Politiques - Humanités, Littérature et Philosophie - Langues et Littératures Etrangères - Mathématiques - Numérique et Sciences Informatiques - Physique-Chimie - Sciences de la vie et de la Terre - Sciences de l’Ingénieur - Sciences Economiques et Sociales.

(voir le projet d'arrêté sur la voie générale)

 

 

Maintien des séries de la voie technologique et détail, des spécialités, des épreuves et de leur coefficient.

(voir les séries technologiques
et leurs spécialités ici
)

 

©NFS
 
Le contrôle continu

Un projet d'arrêté précise les modalités du contrôle continu, qui représentera 40% de la note finale

Voir le projet d’arrêté sur le contrôle continu

 

  • Pour 10% de la moyenne des notes obtenues et renseignées sur le livret scolaire, au cours du cycle terminal. Elle concerne l’ensemble des enseignements avec égalité de coefficients.
  • Pour 30% d’épreuves dites communes (de type contrôle en cours de formation
    • Elles s'organisent en trois séries d'épreuves: deux séries d'épreuves en 1ère au cours du 2ème  et du 3ème trimestre et une au 3ème trimestre de terminale (après les épreuves ponctuelles du Bac)   
    • Elles concerneront les enseignements du "socle du culture commune": histoire-géographie ; langue vivante A ; langue vivante B ; humanités scientifiques et numériques ; éducation physique et sportive et l’enseignement de spécialité choisi par le candidat ne donnant pas lieu à une épreuve terminale. 
    • Les épreuves seront issues d’une banque nationale numérique de sujets sous l’autorité du Ministre chargé de l’Education Nationale.
    • L’organisation des épreuves et des corrections appartient à chaque établissement à partir d’une concertation interne. Elle peut se faire en inter établissements. Le principe de l’anonymat des copies doit être respecté pour la correction qui reste locale.
      Une commission académique procède à l’harmonisation des évaluations.
  • Les résultats sont communiqués aux élèves chaque année
  • A partir des résultats des élèves à  ces deux composantes (moyenne générale et résultats aux épreuves communes), le Chef d’établissement formule une proposition de note globale du Contrôle Continu qui devient définitive après validation du jury de Baccalauréat.

 

Partagez cet article