Parcoursup : forte demande pour les BTS - Enseignement Catholique

Parcoursup : forte demande pour les BTS

 La phase complémentaire de Parcoursup, ouverte depuis le 16 mai fait apparaître une forte demande pour les BTS. L’Enseignement catholique veille à être associé à la réflexion engagée sur l'élargissement des capacités d'accueil dans ces filières.

 

enseignement supérieur

Mardi 23 juin, un Webinaire organisé par l’équipe Parcousup a donné aux établissements membres du réseau Renasup sur la phase complémentaire de la procédure qui s’est ouverte à la mi-mai.

Cette procédure complémentaire permet aux candidats, en priorité ceux qui n’ont pas de proposition, de reformuler dix nouveaux vœux, nécessairement différents de ceux formulés en en phase initiale.

 Toutes les formations supérieures disposant encore de places disponibles seront inscrites automatiquement en phase complémentaire pour permettre aux candidats de formuler de nouveaux vœux.
Il n'y a aucune obligation d'accepter un élève qui a candidaté, toutefois les établissements doivent répondre à une candidature formulée en phase complémentaire au plus tard à la fin du huitième jour qui suit l’enregistrement du vœu, hors période de suspension estivale du délai de réponse aux vœux (18 juillet 2020 – 18 août 2020 inclus).

 Affluence en BTS

 Au regard de la forte demande de BTS sur Parcoursup, un trop grand basculement des choix des jeunes vers la voie plein temps au détriment de l'apprentissage pourrait accroître le nombre des "sans solutions" par saturation de cette filière.
Plusieurs sources nous indiquent que le Ministère de l'Enseignement Supérieur se préoccupe des capacités d'accueil de certaines formations fortement demandées, dont les BTS.
Il semble important que dans nos bassins où la demande de BTS est forte,  soit engagée une réflexion sur des modalités d'élargissement des capacités d'accueil qui, pour mémoire  peuvent être accrues au cours de la  procédure ordinaire sur  Parcoursup  ou à l'occasion des CAES.

 

Quotas de bac pro en BTS

Jusqu’aux résultats du Bac, les BTS publics sont tenus de conserver les places réservées aux bacheliers professionnels pour leur garantir des places vacantes au cours de la phase complémentaire.

Toutefois, cette règle ne s’applique au Privé sous contrat, dans la mesure où  les quotas n’y résultent pas de la règlementation mais d’un engagement conventionnel. Convention DGESIP/RenaSup accessible ici

Donc les établissements du réseau peuvent choisir librement d’ouvrir les places vacantes de bac Pro en phase complémentaire ou de les utiliser pour accueillir des candidats provenant d’autres bacs qui seraient sur liste d’attente.

Cette procédure est néanmoins contrôlée par le DRAIO/CSAIO qui donne son accord à partir du moment où il n’a pas constaté de stratégie d’évitement des bac pros dans le classement initial.

Du 29 juin au 1er juillet :
point d’étape obligatoire sur les vœux en attente

 

Un point d’étape est prévu du 29 juin au 1er juillet : il est obligatoire et concerne tous les candidats qui sont en attente sur tous leurs vœux mais également ceux qui ont déjà accepté une proposition d’admission tout en maintenant des vœux en attente.
Les vœux en attente qui n’auront pas été confirmés au cours du point d’étape seront considérés comme abandonnés.

Mise en place anticipée des commissions d’accès à l’enseignement supérieur (CAES)

 

Les lycéens restés sans proposition d’admission pourront dès le 2 juillet demander l’accompagnement de la  commission d’accès à l’enseignement supérieur (CAES) depuis leur dossier Parcoursup.
Cette année, les CAES débutent plus tôt (avant les résultats du baccalauréat) pour accompagner les lycéens et leur apporter des solutions plus rapidement.
La CAES, organisée par le recteur avec l’ensemble des partenaires de l’enseignement supérieur, dont les RenaSup territoriaux,  met en place un accompagnement individualisé pour aider les candidats à trouver la formation la plus adaptée à leur projet et en fonction des places disponibles.
Les lycéens concernés seront sollicités par téléphone et par mail par les équipes Parcoursup mais les prescipteurs d’orientation des lycées peuvent aussi inciter les lycéens à solliciter cet accompagnement.

Logement et aides sociales

 

  • La date limite de dépôt des demandes de logement est fixée au 23 juin 2020. Toutefois, les élèves qui acceptent une proposition d’admission après cette date pourront à compter du 9 juillet 2020 faire une demande de logement auprès des CROUS.

 

  • Les bacheliers bénéficiaires de la bourse de lycée qui ont accepté définitivement une proposition d’admission en dehors de leur académie de résidence peuvent bénéficier de l’aide à la mobilité Parcoursup d’un montant de 500 €. Les candidats concernés peuvent effectuer leur demande en ligne sur le portail à compter du 8 juillet 2020

 

Partagez cet article

X