Ecole inclusive: la force des partenariats - Enseignement Catholique

Ecole inclusive: la force des partenariats

Même à distance, les 70 référents diocésains du Réseau Education inclusive (Redi) ont suivi assidument, les 7 et 8 décembre derniers, des journées annuelles placées sous le signe des partenariats.

Insertion professionnelle, renfort médico-social, dialogue approfondi avec les familles… les membres du Redi ont reçu des pistes méthodologiques pour développer des partenariats réussis – logique du don/contre-don, définition collective des finalités- et travaillé en atelier à renforcer les coopérations existantes autour des Ulis, Pôles ressources, Mijec (réseau de prévention du décrochage), d’actions sportives avec l’Ugsel ou encore des programmes Atole (sur l’attention) ou Prolivre (programme de soutien à la lecture en lycée professionnel)…

Ces partenariats devenant incontournables, Alain Bouhours, responsable Éducation inclusive à la DGESCO, a incité les référents diocésains à siéger dans les comités départementaux de suivi. Il a aussi souligné combien le futur livret de parcours inclusif, partagé entre les enseignants, les acteurs médicaux et la famille, ou le travail d’insertion professionnelle -en lien avec l’Unea- Union des entreprises adaptées, par exemple, demandait à l’école de s’ouvrir.

Il a montré enfin combien le rapprochement avec le secteur médico-social s’intensifiait au sein de Pial renforcés ou avec la montée en puissance des Unités d’enseignement, classes IME délocalisées en établissement scolaire (400 dont 232 dédiées à l’autisme), malgré les difficultés réglementaires qui imposent au privé un conventionnement scrupuleux. De même, 11 tout nouveaux établissements publics d’auto-régulation, tiennent une équipe médico-sociale à disposition de tous (personnel de service inclus) avec une supervision régulière et un enseignant surnuméraire (co-intervention, remplacements, remédiation). Leur objectif, réussi : réduire les troubles comportementaux qui freinent les apprentissages des élèves TSA inscrits en classe ordinaire.

Autant de perspectives à même de transformer les acteurs de l’école inclusive en ces « matrices capacitaires » selon les termes de Serge Serge Ebersold chercheur CNAM qui a encouragé à « mettre au centre le devenir de l’élève » pour ne pas se focaliser sur ses difficultés et le rendre acteur de pratiques « polycentrées ».

De quoi également faire des membres du Redi, déjà bien rôdé au travail collaboratif comme en atteste le dynmaisme de leurs outils de partage interne, des leviers de la démarche prospective engagée par l’Enseignement catholique. Cette dernière implique en effet, de repenser le faire réseau, aussi bien en interne qu’avec les partenaires extérieurs, comme la démontré Jérome Brunet, adjoint au secrétaire général dans son topo conclusif.

Éducation inclusive, l’affaire de tous :
tendre vers l’accessibilité universelle.

Depuis la loi de 2005, un processus est à l’œuvre qui tend à construire l’accessibilité de nos établissements pour tous les profils d’élève. Intégration, compensation, inclusion, éducation inclusive, toutes ces approches engagent la communauté éducative pour élaborer ensemble les conditions qui permettent à chacun de construire un parcours d’Avenir. L’enseignement catholique s’engage à l’hospitalité, nous découvrirons un outil pouvant aider à construire un accueil inclusif dans nos établissements scolaires.

Webinaire animé par Marie-Odile Plançon, le lundi 14 décembre 2020, de 17h à 17h45

Diaporama

Un Webinaire sur le Cappei

"Se former pour accueillir autrement les élèves autrement capables" animé par une équipe du réseau éducation inclusive le 5 janvier 2021

L’Enseignement catholique s’engage pour l’école autour de quatre défis : l’hospitalité, l’explicitation, le décloisonnement, la participation de tous. Ces défis sont essentiels pour permettre de renforcer notre capacité à rendre chaque établissement accueillant pour des élèves autrement capables ou qui présentent des besoins éducatifs particuliers. Chaque année 150 enseignants rejoignent la formation au CAPPEI (Certificat d'aptitude professionnelle aux pratiques de l'éducation inclusive) et développent leurs compétences pour accueillir ces élèves mais aussi devenir personne ressource dans leur établissement. Le webinaire proposera une présentation de cette formation.

 

 

 

Point d'étape sur l'impact
du déploiement des PIAL

 

Lire aussi dans ECA n°400, un tour d'horizon de la mise ne place des Pial, Pôles inclusifs d'accompagnement localisé

Partagez cet article

X