Autrement succulent

Un lycée hôtelier breton vit un échange de savoirs "gagnant-gagnant" avec des personnes en situation de handicap mental résidente de la Maison Saint-Jospeh de Laurenan (22). À la clef de cette collaboration : trois repas où gastronomie et convivialité participent à faire tomber les barrières et à changer les regards.

La Maison Saint Joseph de Laurenan (22) a été imaginée par l'association Etincelle, dirigée par Claire et Bernard Rouillé. Au départ (1998), cette aventure avait pour cadre l’ancienne école catholique de Laurenan qui, au fil du temps, est devenue un « habitat partagé » destiné à une dizaine de résidents atteints de handicap mental auprès desquels s’activent des auxiliaires de vie et des membres de l’Association.

Au cours de cette première semaine d’avril 2017, une dizaine d'élèves du Lycée hôtelier Notre-Dame de Saint-Méen-Le-Grand (35) ont effectué un échange de savoirs avec les résidents de la Maison Saint-Joseph. Ils sont accompagnés de quatre enseignants (Mrs Chevalier et Desvallées, Mmes Henry et Leroy).
Après un lundi de préparation au lycée, tous ensemble, ils ont préparé et servi trois déjeuners : deux d'entre eux constituent une occasion de remercier les donateurs qui soutiennent l'association. Le troisième jour a été ouvert au public extérieur.

Ce partenariat a permis aux jeunes de s’ouvrir au monde du handicap et, inversement, a donné l’occasion aux résidents de collaborer avec des jeunes en formation. Tous sont amenés à communiquer avec les partenaires de l’opération (élus, fournisseurs, membres de l’association…) et éventuellement avec la presse.

Il est souvent question de « vivre ensemble » et les convives qui ont participé à ces déjeuners ont aussi apporté leur pierre à ce projet à la fois éducatif et social. Ce partenariat se veut un moment de convivialité enrichissant pour tous, un moment d'échange pour faire tomber les barrières et poser un nouveau regard sur le handicap.
Quant aux élèves, ils auront ainsi reçu une jolie « leçon de vie » en compagnie des Résidents.

Partagez cet article

X