1h30 de maths possibles en 1ere - Enseignement Catholique

1h30 de maths possibles en 1ere

 

Dans chaque discipline, les étudiants travaillent dans des groupes où les élèves ont des niveaux différents pour que les plus forts aident les plus faibles

Comme annoncé au printemps, l’enseignement des mathématiques se renforce en 1è, dès la rentrée, par un enseignement facultatif d’1h30 intégré aux deux heures d’enseignement scientifique du tronc commun mais non obligatoire.

Comme annoncé au printemps, l’enseignement des mathématiques se renforce en 1è, dès la rentrée, par un enseignement facultatif d’1h30 intégré aux deux heures d’enseignement scientifique du tronc commun. Il est proposé aux 36 % de lycéens volontaires n’ayant pas choisi l’option mathématiques qui reste incontournable pour les poursuites d’études scientifiques. Il vise à consolider l’apprentissage des fondamentaux des non-spécialistes et leur permet de poursuivre l’option mathématiques complémentaire de terminale.

Selon l’arrêté examiné le 20 juin par le CSE, les notes de cet enseignement mathématiques facultatif de 1è seront intégrées aux moyennes annuelles de contrôle continu de l’enseignement scientifique, et compteront donc pour le bac 2024. Le programme vise des compétences en termes de résolution de problèmes autant que de responsabilité citoyenne, en proposant des connaissances sur l’histoire des mathématiques et des analyses chiffrées de sujets d’actualités (développement durable, santé publique…) ainsi que d’éléments de la vie quotidienne (emprunts, placement, investissements…). Une composante informatique, importante, portera notamment sur l’algorithmique, la programmation et la pratique du tableur.

Une évaluation de cet enseignement l'an prochain permettra de décider s'il devient obligatoire ou non. Pour l'an prochain, il risque d'être peu suivi, malgré les circulaires envoyées début juin pour demander aux établissements d'anticiper sa probable organisation: Le conseil supérieur de l'enseignement ayant examiné - et aprement discuté- les textes le régissant le 20 juin alors que beaucoup d'élèves de seconde n'étaient déjà plus au lycée.

Partagez cet article

X