L’Europe vous attend!

La petite école bretonne Sainte-Anne, à Étables-sur-Mer, a si bien su tirer parti d’Erasmus + qu’elle se retrouve en vitrine du clip de promotion des programmes scolaires européens! Elle témoignera à la prochaine journée Relations Internationales, organisée par le Sgec le 4 avril 2018, pour inciter les établissements à s'ouvrir à l'international. Attention pour l'aventure européenne, les dossiers sont à déposer d'ici au 21 mars.

À Sainte-Anne, petite école de cinq classes basée à Étables-sur-Mer, l’aventure européenne se vit au quotidien : les traditionnelles cartes de vœux se déclinent dans toutes les langues, on danse le Sirtaki dans la cour, et, chaque fête nationale de la demi-douzaine de pays partenaires donne lieu à une journée thématique où l’on apprend autrement. Pour en juger, il suffit de visionner le clip de promotion 2017-2018 des programmes d’échanges scolaires filmé par l’agence Erasmus+ en France, en partie tourné dans cette petite école bretonne.

Cette année, les dossiers de projets Erasmus + sont à déposer avant le 21 mars prochain. Si leur épaisseur peut effrayer, Jean-Marie André, chef d'établissement de sainte-Anne, signale qu’il y a de la place pour toutes les candidatures, le budget dévolu aux échanges scolaires affichant cette année une hausse de 40%.

D’autre part ces dossier ont été simplifiés et désormais, un réseau local de développeurs Erasmus+ peut aider les établissement à monter leur projet : « Ils conseillent sur les aspects importants à valoriser (lisibilité du projet, son impact sur le territoire…) et pourront vous aiguiller pour trouver les bons partenaires, notamment sur la plateforme e-twinning. »

Il faut aussi savoir qu’un projet peut être porté par un consortium d’établissements, ce qui allège le travail et que les académies disposent d’un service dédié à l’accompagnement d’établissements engagés dans des programmes internationaux.

 

 

Audrey Mace-Rousseau

Responsable du développement
des programmes scolaires d'Erasmus+

 

"Les échanges scolaires sont des projets de coopération européenne entre établissements scolaires, de l’école maternelle au lycée niveau bac (sections générales, technologiques et professionnelles). Ils permettent aux équipes (enseignants et autres personnels) et aux élèves de rencontrer leurs homologues européens pour travailler et échanger sur une thématique commune. Sur une durée de 12 à 36 mois, ils peuvent impliquer 2 à 6 établissements d’au moins 2 pays différents.

Ces projets, anciennement appelés Comenius, existent depuis plus de 20 ans. Ils ont été intégrés à Erasmus+ en 2014. En 2017, le programme Erasmus + a financé 139 projets de partenariats entre établissements scolaires coordonnés par des établissements français. Pour 2018, l’agence Erasmus+ France / Education Formation annonce une hausse de 40% de son budget dédié aux échanges scolaires, soit une enveloppe de 19,4 millions d’euros.

Les échanges scolaires Erasmus + ont des objectifs et des bénéfices transversaux adaptables à chaque âge.

Pour les élèves, les projets Erasmus + sont de réels facteurs de motivation et constituent des atouts essentiels à leur vie personnelle et professionnelle.

Depuis 1987, les programmes d’éducation, de formation et de jeunesse – aujourd’hui rassemblés sous la bannière « Erasmus + » – ont bénéficié à plus de 9 millions d’Européens, dont un million en France."

Contact Erasmus+ pour le réseau des établissements catholiques:
Agnes.DeSimone@agence-erasmus.fr

Partagez cet article

X