Un stage SAP à Marrakech - Enseignement Catholique

Un stage SAP à Marrakech

Nursing en orphelinat, cuisine dans un restaurant associatif, animations dans un centre pour enfants handicapés et en milieu scolaire... les 34 lycéens en classes de Premières en Bac Professionnel Option « Services Aux Personnes et Au Territoire » du lycée ISSAT de Redon (Bretagne) se sont immergées dans les problématiques d'un quartier défavorisé de Marrakech , le temps d'un stage de 12 jours.

 

Recrutés sur la base d'une solide motivation, 34 élèves de première en Bac Professionnel Option « Services Aux Personnes et Au Territoire » du lycée ISSAT de Redon ont eu l'opportunité d'effectuer un stage de 12 jours au Maroc. Afin de valider leur candidature d'inscription pour ce stage fondé sur la Solidarité internationale, tous les lycéens avaient déjà dû au préalable prouver leur engagement dans une action de solidarité locale (Octobre Rose, Téléthon, Restos du coeur...) en cours d’année en France.

Pendant le stage, les élèves ont été placés, par petites équipes, en situation de pratiques professionnelles : animations dans 5 écoles primaires des quartiers défavorisés de Marrakech, nursing dans un orphelinat, cuisine et service dans un restaurant associatif, animation dans un centre pour enfants handicapés et un dispensaire…

La rencontre et les échanges avec les enfants du centre pour handicapés de Chichaoua ont été marquants. Ceci, pour nos lycéennes, et également, pour les enfants marocains et leurs mamans qui étaient présentes.

Parfois, nous faisions appel à des intervenants extérieurs au groupe (responsable de l’orphelinat, femmes adoptantes, éducateurs marocains…) afin de mieux cerner les problématiques du pays (abandon d’enfants, adoptions, scolarités incomplètes ou inexistantes particulièrement pour certaines jeunes marocaines…).

 

Relectures quotidiennes

À la fin de chaque journée, une relecture des vécus était effectuée afin donner du sens aux émotions, rencontres, difficultés… Ce travail et ces écoutes bienveillantes permettent à chaque élève de progresser à son rythme. C’est à la fois l’ensemble des rencontres, l’intensité des évènements vécus qui nous font considérer ce séjour comme un « voyage initiatique ».

L’équipe d’encadrement comptait 3 enseignants, une sage-femme du CHU de Rennes; Celle-ci a transmis des informations sur la sexualité et les moyens de contraception auprès de jeunes Marocaines dans un lycée de Marrakech.

La Présidente de l'ONG "Aide à l'Enfance Démunie" (qui nous a permis des mises en relation avec de multiples partenaires dans les domaines médico-sociaux et éducatifs de Marrakech et dans l’Atlas).

Nous voulons renforcer notre partenariat et nos actions de solidarité internationale auprès de l'orphelinat, du centre pour enfants handicapés de Chichaoua (qui est sous équipé en matériel pédagogique spécifique).
Nous continuerons à inviter des partenaires tels que sage-femme et infirmière... extérieurs au lycée pour renforcer le volet professionnel de ce stage.

 

Ce projet a permis :

• de sensibiliser nos élèves à d’autres réalités socio-économiques, culturelles que celles vécues en France.

• de développer leur capacité d'adaptation, de communication.

• de les impliquer dans des projets de Solidarité locale et internationale.

• des « animations de territoire » sur leur commune avant leur séjour au Maroc ; puis à l’étranger, en participant à divers projets de solidarité.

Partagez cet article

X