Un puits artésien pour nos voisins haïtiens - Enseignement Catholique

Un puits artésien pour nos voisins haïtiens

L’ouragan Matthew qui a sévi au mois d’octobre 2016 en Haïti a touché l'école Saint-Pierre Matoury de Guyane. Lors d’un temps de prière pour les victimes de cette catastrophe naturelle, la communauté éducative a décidé d'agir et s'est demandé comment s’engager auprès des sinistrés?

 

L'objectif se précise vite. Il s'agit d’aider les camarades de l'école nationale à Acul-Samedi en Haïti.d’Haïti à avoir de l’eau potable dans leur école et dans leurs maisons par la construction d’un puits artésien, mais il se veut être avant tout, un projet tourné vers la connaissance de l’autre par le partage, l’échange et le développement de valeurs citoyennes et solidaires.
Il permettra aux élèves des deux écoles :
- d’être sensibiliser à des problématiques environnementales comme la déforestation et le manque d’eau potable
- de développer des relations humaines afin de mieux connaître l’autre
- de développer leur esprit critique pour mieux comprendre le monde dans lequel ils vivent
- de devenir des acteurs responsables et solidaires en agissant collectivement pour un avenir meilleur.
- développer des valeurs solidaires, humaines et citoyennes chez les élèves et l'équipe éducative dans son ensemble.

Ce projet, conduit d'avril 2017 à juin 2018, se veut avant tout, un projet tourné vers la connaissance de l'autre par le partage, l'échange et le développement de valeurs citoyennes et solidaires au travers d'une correspondance scolaire. Il engage 6 classes : 2 classes par niveau (du CE2 au CM2) soit 162 élèves et bénéficie du soutien de la paroisse de référence de l'école guyanaise. Quelque 200 élèves Haïtiens sont impacts et 20 adultes accompagnent l'action: enseignants et éducateurs des deux écoles, 2 prêtres de la paroisse Saint Pierre (Guyane) et une personne référente au niveau de la commune de Acul-Samedi (Haïti)

Le projet que nous voulons mettre en place est un projet de solidarité internationale dans lequel l'échange et la connaissance de l'autre seront nos points d'ancrage. Un volet environnemental permettra de mieux comprendre certaines problématiques liées au développement durable comme la déforestation et qui ont des conséquences dramatiques sur la nature et la vie de la population haïtienne. Un parallèle a été établi avec la déforestation sauvage liée à la recherche illégale de l'or en Guyane.

 

 

Modalités du projet:

- Journées de sensibilisation, expositions de travaux, projections de films, témoignages... sur les thèmes choisis plus particulièrement la déforestation, l'eau potable, la vie en Haïti.
- Correspondance scolaire avec une école nationale à Acul-Samedi en Haïti
-Récits de vie (prêtres de la paroisse, parents d'élèves, récits de nos correspondants...)
-Actions pour récolter des fonds pour les travaux de mise en place du puits artésien.
- Expositions photographiques.

 

Partagez cet article

X