Un bouquet d’initiatives des Apprentis d’Auteuil

Comment faire de nos différences un levier au service du bien commun ? C’était le sujet de réflexion de l’édition 2017 des Floralies, ces rencontres pédagogiques organisées tous les deux ans par la Fondation Apprentis d’Auteuil.

 

Les 6 et 7 juillet 2017 à Bagneux puis Lisieux, plusieurs centaines d’acteurs du réseau – chefs d’établissement, éducateurs, enseignants, personnels administratifs…- se sont retrouvés pour rechercher ensemble, les moyens de vivre la diversité comme une opportunité. Réalisations culturelles, artistiques, actions internationales, le numérique pédagogique, médiation, dialogue interreligieux… autant de terrain qui ont été mis à profit pour explorer, « le faire ensemble », dans l’optique de faire converger croissance individuelle et collective. Une modalité d’ateliers originale, intitulée « Vis ma vie » a invité à expérimenter la posture d’élèves, qu’ils soient « escargots », enthousiastes, bulleurs… ou encore d’étrangers suivant un cours dans une langue inconnue.

Invitée à participer à l’une des tables rondes, Marie-Odile Plançon, du département Éducation du Sgec, a démontré comment une différenciation pédagogique bien menée pouvait permettre de concilier dimension universelle, particulière et singulière. « Mon propos a fait écho à celui d’Olivier Duplan, directeur d’une maison éducative à caractère social des Apprentis et entraîneur paralympique, champion pour mettre en valeur la force de la fragilité et la richesse des différences. Vivre une journée au cours de laquelle un public de professionnels très diversifié parvient, à travers des activités collectives, à faire corps, générant joie et convivialité, représente également en soi une belle expérience ! »

De l'esthétique de la diversité! ©MOP

Partagez cet article

X