En route vers la journée collège

Le collège bouge, il respire et aspire à de nouveaux projets, comme à consolider des démarches qui font leurs preuves depuis des années. D’où l’idée d’organiser, ce 18 mai 2018, un séminaire sur les mutations et métamorphoses du Collège dans l’Enseignement catholique sur trois sites en France -Angers, Reims et Rodez- afin de rejoindre un maximum d’acteurs pour appréhender ensemble le collège comme une « charnière » et non plus comme un « entre-deux ».

Comme les adolescents qu’il accueille, le collège est en perpétuelle évolution. Il bouge, même si quelque fois, il est à l’étroit dans le cadre qui lui est proposé. Il respire et aspire à de nouveaux projets, comme à consolider des démarches qui font leurs preuves depuis des années. Plus la contrainte est forte et plus la créativité opère ! D’où l’idée d’organiser, ce 18 mai 2018, un séminaire sur les mutations et métamorphoses du Collège dans l’Enseignement catholique.

Comme dans la logique de l’invitation faite de « Réenchanter l’École », nous souhaitons ici ouvrir une fenêtre qui rende compte des initiatives qui animent nos collèges et la dynamique qui se vit dans la préparation de la journée du 18 mai prochain : un espace pour « explorer, penser et partager » !!!

Ce projet a germé au sein du pôle Collège élargi, animé par Benoit Skouratko, du Secrétatriat général de l’enseignement catholique. Missionné en février 2017 pour élaborer une enquête visant à faire un bilan d’étape sur la mise en place de la Réforme du Collège, il a en effet mesuré le besoin de rencontres, d’échanges et de mutualisation des différents acteurs du collège – enseignants, des acteurs de la vie scolaire, des responsables en pastorale, des parents, des partenaires et des élèves…

D’où l’idée de créer un évènement le Vendredi 18 mai 2018, une Journée Collège qui se déclinera sur trois sites en France à près de Reims, d’Angers et à Rodez. Il s’agit d’y rejoindre un maximum d’acteurs pour collaborer et appréhender ensemble le collège comme une « charnière » et non plus comme un « entre-deux ». Ceci dans un contexte qui peut parfois prêter à la morosité, voire à la peur d’initier de nouvelles ambitions pour nos établissements et ceux que nous accueillons. Un vrai défi !

Pour préparer ce temps fort, partager et mutualiser des bonnes pratiques, s’associer à la réflexion collégiale…
visitez l’espace dédié à l’événement.

Conçu comme une mosaïque, il mêle apports théoriques, exemples d’initiatives, éléments d’explication sur le 18 mai et programmes des trois journées organisées à Angers, Reims et Rodez.

 

Partagez cet article