Report des épreuves de spécialité du bac - Enseignement Catholique

Report des épreuves de spécialité du bac

Le ministère de l’Éducation nationale a annoncé vendredi 28 janvier que les épreuves écrites de spécialité du bac général et technologique, qui devaient se tenir les 14, 15 et 16 mars, sont reportées aux 11, 12 et 13 mai.

De aménagements complémentaires sont mis en œuvre pour tenir compte des perturbations actuelles liées à la crise sanitaire.

 

Un programme inchangé mais des épreuves reculées de deux mois. C'est l'annonce faite le vendredi 18 janvier 2022 par Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale pour adapter les épreuves du bac aux perturbations liées à la crise sanitaire.

Il s'agit selon les termes d'un communiqué d'éviter toute "rupture d’égalité entre candidats selon les territoires ou les situations personnelles"
Les épreuves « d’évaluation des capacités expérimentales » se dérouleront dans les jours qui suivront ;

En conséquence, les résultats de ces épreuves ne pourront être pris en compte dans Parcoursup. Ce sont donc les moyennes obtenues par les candidats dans ces enseignements sur les trois trimestres de la classe de première et les deux premiers trimestres de la classe de terminale qui seront renseignées dans le logiciel d'affectation post-bac.

Pour optimiser les conditions de préparation des candidats, le ministère prévoit d'élargir le choix des thématiques évaluées ainsi que d'organiser, dans les lycées, deux journées dédiées aux révisions juste avant les épreuves.

Les autres aménagements 

  • Oral de français
    Concernant l'épreuve anticipée orale de français en première générale et technologique, le nombre de textes à présenter à l'oral est réduit à 16 en voie générale et à 9 en voie technologie.

 

  • Annulation des attestations en langue
    Les épreuves propres à l’attestation de niveau de langue sont annulées, à titre exceptionnel, pour cette année.

 

  • Éducation physique et sportive
    S’agissant de l’éducation physique et sportive, les contrôles en cours de formation, habituellement au nombre de trois, pourront être ramenés à deux lorsque les conséquences de la situation sanitaire sur la disponibilité des installations ou la préparation des élèves le justifieront.

 

  • Voie professionnelle: réduction des périodes en entreprise
    Dans la voie professionnelle, l'organisation des périodes de formation en milieu professionnel (PFMP), la durée de celles-ci sera réduite de deux semaines. Cette mesure permettra en outre aux candidats de consacrer plus de temps à la préparation des épreuves, qui conserveront le même format et le même programme.

Partagez cet article

X