Le projet porté par une communauté

Pierre angulaire de chaque établissement, le projet éducatif exprime à la fois la source et la visée de l'engagement de ses enseignants, ses personnels et des familles. il joue un rôle majeur dans la rencontre avec ces dernières, lors de l'entretien d'inscription. Il garantit la cohérence et la cohésion de la communauté éducative.

Fondamentaux - Projet éducatif

Les déclinaisons singulières d'une visée commune

L’autonomie de chacune des écoles catholiques s’exprime par son projet éducatif. « La finalité d’une école catholique se traduit par son projet éducatif. Chaque école catholique présente donc un visage singulier. » (article 19 du statut de l’Enseignement catholique). Le projet éducatif aujourd’hui écrit, pour la plupart des écoles, formalise en l’actualisant l’intuition fondatrice qui a conduit à la création de l’établissement. Les divers projets des nombreux établissements se fondent tous sur la vision chrétienne de la personne humaine pour redire à la fois la source et la visée de l’action éducative entreprise. Mais chacun des projets, à partir de cette référence commune, choisit de mettre les accents particuliers liés à l’histoire de l’établissement, à l’environnement social et ecclésial dans lequel il se situe, aux urgences éducatives auxquelles il a à répondre « ici et maintenant ». Les projets éducatifs des établissements congréganistes sont bien entendu marqués par l’inspiration particulière des fondateurs.

Le projet éducatif, qui précise quel type d’homme et de femme l’établissement envisage de former, développe alors les orientations nécessaires pour ce faire, dans le champ de la transmission des savoirs et de l’éducation de la personne dans toutes ses dimensions. Il donne les repères nécessaires pour penser la relation éducative et pédagogique, l’animation de la communauté éducative et l’organisation de l’établissement. Le projet éducatif fixe donc une visée à la tâche quotidienne de chacun des acteurs et permet de discerner les modalités concrètes de l’action éducative de l’établissement.

Au service du choix éclairé des familles

Le projet éducatif doit être utilisé lors des entretiens d’inscriptions car la coloration qu'il confère aux établissement permet d'éclairer la décision des familles. En effet, le recrutement des établissements catholique se fonde sur la liberté de choix, reconnue aux familles. Il ne peut donc pas dépendre, comme pour les établissements publics, de la carte scolaire et d’une logique d’affectation. L’inscription procède d’une rencontre entre la famille et souvent l’élève lui-même et l’établissement, généralement représenté par le chef d’établissement en personne. Lors de l’entretien, les premiers exposent leur projet parental d’éducation, et pour les élèves suffisamment âgés pour l’exprimer, leur projet personnel de formation. Le second présente le projet éducatif. L’échange permet alors de vérifier que les attentes des uns peuvent bien s’inscrire dans les propositions faites par l’école choisie.

Le projet sert aussi à mobiliser l’ensemble des acteurs de la communauté éducative. «  Tous les membres de la communauté éducative connaissent les fondements et reconnaissent les visées de l’engagement éducatif de l’école catholique. Ils sont conjointement et librement associés au même projet éducatif » (article 34, statut de l’Enseignement catholique).

Un gage de cohérence et de cohésion

Personne ne vient par contrainte dans un établissement catholique. Les parents et les élèves, nous venons de le rappeler, s’inscrivent dans un établissement choisi. Les enseignants décident librement d’exercer leur métier dans une école catholique associée à l’État par contrat. Ils posent un acte de candidature. Les personnels de droit privés sont recrutés suite à un entretien d’embauche et tous les bénévoles qui rendent service aux divers établissements le font au nom d’un engagement personnel. Il appartient dès lors aux responsables institutionnels et notamment aux chefs d’établissement, de présenter à chacun le projet de l’établissement choisi pour s’y engager à un titre ou à un autre. Le projet n’est pas alors un texte descriptif mais le cadre utile pour que chacun puisse inscrire sa liberté d’action et la mobilisation de ses compétences, au service du bien commun. En effet, le projet n’a d’existence que s’il est porté par la communauté éducative. C’est bien d’ailleurs la communauté qui élabore le projet, sous l’impulsion du chef d’établissement et avec l’accompagnement de l’autorité de tutelle. Ainsi, la communauté « fait » projet mais, tout autant, le projet « fait » communauté, donnant cohérence à son action et cohésion à son organisation.

Partagez cet article