Pour les droits des enfants - Enseignement Catholique

Pour les droits des enfants

Sainte Thérèse de la Fondation Apprentis d’Auteuil – Paris (75)

Promotion des droits de l’enfant en République démocratique du Congo via un chantier éducatif et artistique

 

Le Lycée Sainte Thérèse de la Fondation Apprentis d’Auteuil en partenariat avec l'Association Family One Prod, l’Académie des Arts (un service d’Apprentis d’Auteuil dédié aux activités artistiques) et le restaurant d’Application (École Hôtelière Sainte Thérèse) ont mis en place un place un projet d’échange en République démocratique du Congo avec le REIPER (Réseau des Intervenants sur le Phénomène des Enfants en Rupture) basé à Brazzaville.

 

Le projet a pour objectif l’expérimentation du vivre ensemble dans un contexte multiculturel, à travers la réalisation de 3 productions artistiques (un album de musique, un clip de musique et une série-animée) par les jeunes français et congolais sur la thématique du droit des enfants. Cela afin de susciter la découverte des droits de l’enfant, une réflexion et une rencontre de l’autre à travers l’universalité des droits.

 

Les objectifs éducatifs et pédagogiques pour les jeunes :

- Découvrir une autre culture, un autre mode de vie qui favorise leur ouverture d’esprit.

- Prendre du recul par rapport à leur propre histoire, face au contexte particulier des enfants des rues.

- Pouvoir venir en aide aux autres.

- Développer la confiance en soi.

- Développer leur créativité.

- Découvrir le domaine artistique sous toutes ses formes.

- Découverte du Congo Brazzaville et ses alentours, de la culture et de la géographie.

- Découverte de la technique audio et vidéo, de l’enregistrement, du montage de projet sur les aspects logistiques, techniques et financiers.

 

Le projet a un impact attendu aussi pour encadrants et plus largement, pour l’établissement : pour l’équipe encadrante, les objectifs sont de développer les notions d’interculturalité, d’échange, de vivre ensemble. Au-delà des livrables, une rencontre humaine est attendue. La possibilité d’expérimenter l’éducation de jeunes de différentes nationalités, origines sociales a pour objet de développer les compétences professionnelles des acteurs encadrants. Nourrir les adultes membres du projet permettra que ces expériences soient réinvesties dans leurs pratiques futures. Des temps d’échanges sur les pratiques professionnelles sont également prévus pour leur permettre de prendre du recul sur leurs méthodes éducatives et se professionnaliser encore davantage.

 

Les objectifs du partenaire congolais REIPER par rapport à ce projet sont :

 

- Permettre l’épanouissement des enfants par les arts et la musique

- Et offrir des perspectives d’insertion

- Promouvoir le droit des enfants et des enfants vulnérables (plaidoyer, etc) via les productions artistiques

- Intégrer les activités artistiques comme véritable pôle d’activité du réseau.

 

Ainsi, monter un échange pérenne entre l’Académie des Arts et le REIPER, qui perpétue les activités du présent projet.

 

Partagez cet article

X