Petite histoire de la liberté d'enseigner - Enseignement Catholique

Petite histoire de la liberté d’enseigner

Cet ouvrage signé par un ancien militant de l'Association des parents d'élèves de l'école libre (Apel) apporte un témoignage très documenté sur les manifestations de 1984 qui ont jalonné le combat pour l'avènement de l'école libre. Un travail de mémoire précieux, à l'heure où l'Enseignement catholique a à faire vivre son contrat d’association à l’État, tout en défendant sa liberté pédagogique et institutionnelle et où le Mouvement des Apel doit préserver son unité.

Par Claude Berruer

 

Michel de Boucaud revient, dans une étude très documentée et à partir de son expérience personnelle de militant dans les APEL, sur les événements de 1984, pour la défense de la liberté d’enseignement. On se souvient qu’ils survinrent à la suite de la volonté du Président François Mitterrand de mettre en place « un grand service public unifié et laïque de l’Education nationale ».

Ce travail est précieux, plus de 30 ans après les événements, pour rappeler l’importance des enjeux, toujours d’actualité. Il s’adresse à tous et peut être particulièrement utile pour les acteurs d’aujourd’hui de l’école catholique, qui ont, toujours, à se montrer vigilants sur la défense de la liberté d’enseignement, s’exerçant, principalement, dans le cadre d’établissements associés à l’État par contrat.

L’ouvrage développe une chronologie très précise des diverses initiatives qui vont conduire aux grandes manifestations nationales et au retrait du projet de loi. Il est aussi un bel hommage aux principaux acteurs de l’époque que sont le Cardinal Honoré, président, au nom des Évêques de France, du Comité Episcopal du Monde Scolaire et Universitaire. (CEMSU) et Paul Guiberteau, Secrétaire Général de l’Enseignement Catholique. Il évoque aussi particulièrement la sagesse de Pierre Daniel, Président National de l’UNAPEL, qui sut faire preuve de détermination tout en résistant aux extrémistes.

Il souligne aussi ce qui fait la force de l’Enseignement catholique français, qu’il faut toujours sauvegarder :

  • La nécessaire cohésion de l’ensemble des responsables, dans une organisation qui veut vivre la collégialité et la subsidiarité.
  • L’indispensable articulation entre les initiatives locales et les initiatives nationales, dans un enseignement catholique qui refuse la centralisation, pour honorer la responsabilité de tous les acteurs.
  • L’importance de la société civile qui doit faire entendre sa voix, lorsque des volontés politiques trop marquées d’idéologie se coupent de la véritable volonté de l’opinion.

Et les motivations du combat remporté sont toujours d’actualité :

  • La défense de la liberté d’enseignement, un principe constitutionnel. Elle peut n’être plus remise en cause frontalement, mais parfois menacée par une législation tatillonne et uniformisante ;
  • La défense de la place donnée par l’Enseignement catholique aux parents, comme premiers éducateurs de leurs enfants (article 4 du Statut) ; La préface de l’ouvrage par Claude Greff, ancienne Secrétaire d’Etat à la famille, souligne d'ailleurs le lien fondamental entre politique éducative et politique familiale.
  • La promotion de projets éducatifs spécifiques, animés par des chefs d’établissement investis d’une responsabilité pastorale ;

Michel de Boucaud, par son histoire personnelle, sa formation et ses compétences, est particulièrement qualifié pour le travail qu’il a mené. Cet ancien président d’APEL de la Gironde, acteur aussi des structures régionale et nationales du mouvement, est neuro-psychiatre, mais aussi docteur en sciences de l’éducation.

Voici donc un ouvrage d’histoire, qui permet de mieux comprendre le présent de l’Enseignement catholique et de toujours garder la vigilance nécessaire à son avenir. Un ouvrage bienvenu à un moment où l’Enseignement catholique a à faire vivre le contrat d’association à l’État par contrat, tout en défendant sa liberté pédagogique et institutionnelle et où le Mouvement des APEL doit préserver son unité.

Michel de Boucaud

Les routes de l’école - Les enjeux des familles

2015,
Editions Fortune

15,90 €

Partagez cet article

X