Les évêques invitent à retrouver le sens du politique - Enseignement Catholique

Les évêques invitent à retrouver le sens du politique

Dans un monde qui change, retrouver le sens du politique... Sous ce titre, un ouvrage publié ce vendredi 14 octobre, par les évêques de France, invite à refonder un nouveau contrat social qui soit réellement fédérateur. Contre la sinistrose ambiante, les auteurs pointent l’urgence qu'ils ressentent à fournir à leurs contemporains des charpentes plutôt que des armures ainsi qu'à substituer une culture du dialogue et du compromis à celle de l’affrontement.

assemblee-eveques-enseignemenyt-catholique

La Conférence des évêques de France (CEF) publie ce vendredi 14 octobre 2016, un livre qui promeut « une manière d’être ensemble qui fasse sens » pour tous les habitants de France. Dans un contexte pré-électoral empreint de « tristesse », « d’insécurité sociétale », d’un « rejet désabusé du politique » et « d’enfermements identitaires », les évêques en appellent à refonder un nouveau contrat social. Ils pointent l’urgence impérieuse de mobiliser et d’impliquer plus largement alors qu’ils déplorent que « les valeurs républicaines, souvent brandies de manière incantatoire, semblent sonner creux pour beaucoup ». Bien plus que de dessiner un positionnement politique, ils ouvrent une réflexion sur le politique en lui-même et son indispensable quête de sens.

Un diagnostic réaliste

Si les évêques prennent à nouveau la parole sur la question politique, après leur déclaration de juin dernier, c’est qu’ils sentent, « plus que jamais, le vivre ensemble fragilisé, fracturé, attaqué ». S’ils regrettent les errements de certains politiques, ils s’émeuvent aussi du manque d’appétence général pour l’engagement collectif. Ils enracinent leur propos dans le constat réaliste d’une société où « la contestation est devenue le mode de fonctionnement habituel, et la culture de l’affrontement semble prendre le pas sur celle du dialogue ».

Pour une identité nationale qui intègre la diversité

Une manière de démontrer que, loin d’être une contre-culture, le christianisme vit avec son temps. Les évêques insistent d’ailleurs sur la nécessité de prendre acte de la diversité culturelle de la France pour redéfinir une identité nationale qui porte plus largement la notion de Bien commun. Une ode à la pluralité et à la cohésion qui entend prévenir toute tentation de stigmatisation, notamment de la communauté musulmane.

La noblesse du compromis

Conscients « qu’il n’y a plus, ou de moins en moins, de vision anthropologique commune dans notre société », ils réhabilitent aussi la noblesse politique du compromis. En référence aux débats sur l’euthanasie ou le mariage homosexuel, ils invitent les croyants à exprimer leur conviction avec respect, sans raideur ni violence.

En conséquence, ils plaident pour une laïcité d’ouverture qui n’élimine pas les religions de la sphère publique » au risque de la priver « d’indispensables régulateurs sociaux et sociétaux ».

Le texte intégral

Lire le texte adressé par le  Conseil permanent de la Conférence des évêques de France aux habitants de notre pays, mis en ligne sur le site de la CEF:
Dans un monde qui change, retrouver le sens du politique

 

De l’importance des enjeux éducatifs

Pierre Marsollier, délégué général aux Relations Politiques du Sgec, salue la manière dont le livre des évêques, Retrouver le sens du politique, articule la mission de transmission des savoirs de l’école et sa fonction de creuset social. Il annonce également, pour début 2017, la contribution de l’enseignement catholique au débat électoral sur les enjeux éducatifs.

CEF-livre
Conseil permanent
de la conférence des évêques
de France

Dans un monde qui change,
retrouver le sens du politique,

Co-édition Bayard, Cerf, Mame,
oct. 2016, 71 p., 4 €.

 

Pour aller plus loin:

 

Partagez cet article

X