Les attentes des parents vis-à-vis de l’école - Enseignement Catholique

Les attentes des parents vis-à-vis de l’école

Reconfinement, démotivation des élèves et retards dans les apprentissages… 71% des parents d’élèves se déclarent inquiets mais estiment avoir augmenté leur capacité à s’adapter aux aléas et à suivre la scolarité de leur enfant. Ils nourrissent aussi de fortes attentes par rapport à l’école.

84% des parents estiment avoir réussi à relever le défi de l’école à la maison et se déclarent prêts à s’adapter à de nouveaux aléas liés à la situation sanitaires. Mais cela ne leur évite pas une appréhension particulière en cette rentrée inédite. Une étude BVA pour l’Apel, l’Association de parents d’élèves de l’enseignement catholique, et La Croix, menée auprès de 700 parents d'élèves du privé et public indique que 71% d’entre eux craignent un nouveau confinement, redoutent que leur enfant ait du mal à reprendre le rythme de travail ou éprouve des difficultés à se remette à niveau…

Un parent sur deux (48 %) est de fait convaincu que son enfant a pris du retard dans ses apprentissages pendant le confinement. Une proportion qui s’élève dans les catégories populaires, en particulier chez les parents de lycéens (56 %).

Tous milieux confondus, les parents pointent une baisse de motivation scolaire, un tiers des personnes interrogées estimant que leur enfant accorde aujourd’hui moins d’importance à l’école qu’avant le confinement.

Pourtant, 84% des parents estiment pouvoir s’adapter – au prix toutefois de difficultés importante- à un nouveau confinement. Un tiers des sondés déclare aussi avoir augmenté ses capacités à les accompagner dans le travail scolaire, notamment au primaire.

Globalement, trois-quarts des parents affirment que le suivi de leur enfant par l’école a été régulier (76 %) et que les moyens mis en œuvre ont permis un bon niveau d’enseignement (71 %).

Ils n’en formulent pas moins de fortes attentes vis-à-vis de l’institution, en termes de rattrapage scolaire, pour mieux anticiper un nouveau confinement et en termes de formation et d'équipement des professeurs pour l’enseignement à distance.

Attention, le numérique s’il a démontré toute son utilité pendant le confinement est loin de faire l’unanimité. Les parents estiment sa valeur pédagogique bien inférieure à celle d’un cours en présentiel. Ils souhaiteraient en revanche voir se développer des échanges dématérialisés avec les enseignants. Preuve de l’importance de la relation école-famille pour une continuité pédagogique réussie.

Partagez cet article

X