L’ami du Poverello

 

L'Ami - François d'Assise et ses frères, film français sorti en salles fin 2016, revisite la vie de Saint-François d’Assise.

Au-delà de l'image d'un Saint-François exclusivement mystique, il adopte une visée résolument humaniste, politique et sentimentale.

Cette œuvre, d’un accès peu aisé, peut néanmoins servir utilement de support pour aborder, avec des lycéens, par exemple dans le cadre de l'Enseignement moral et civique, la fraternité dans toute sa complexité.

L’ami, c’est Élie de Cortone, un des compagnons de François d’Assise. Les deux hommes, portés par le même idéal, ont tout quitté pour une vie de pauvreté tournée vers les plus démunis. Ils vont pourtant s’affronter au moment où se pose la question de la pérennité de leur mouvement. Elie trahira-t-il François pour que sa Règle soit acceptée par Rome ? Un très beau film, intense et touchant.

Ce film, rythmé par la liturgie, peut servir d'intéressant support d'étude du fait religieux à l'époque médiéval. Au delà de l’image d’un Saint François essentiellement mystique, en communion avec la nature, le réalisateur privilégie un angle « sentimental et politique », ce qui ne l’empêche pas de traiter en profondeur de fraternité. Un concept abordé comme une question existentielle, dans toute sa difficulté, voire comme une épreuve. Il va d’ailleurs jusqu’à imaginer une tentative de suicide de la part d’Élie.

La manière dont il interroge le rapport à la règle et l’engagement collectif recèle d’intéressantes pistes pédagogiques, à exploiter à partir du lycée, notamment en Education morale et civique.

 

L’Ami – François d’Assise et ses frères, film français de Renaud Fély et Arnaud Louvet avec Elio Germano et Jérémie Renier. 

Partagez cet article

X