Solidarité avec la communauté scolaire

À la mémoire de l'enseignant Samuel Paty et des fidèles niçois également victimes du terrorisme, l'Enseignement catholique s'associe à la minute
de silence organisée le jour de la rentrée des vacances de Toussaint.

Pour tenir compte du renforcement du protocole sanitaire et de Vigipirate, l'horaire de rentrée n'a pas été décalé à 10h et les séquences pédagogiques autour de ces événements s'organiseront à la convenance des établissements. Des outils partagés sont mis à disposition des équipes pour aborder ces thématiques.

Jérôme BRUNET, Adjoint au Secrétaire
Général de l'Enseignement Catholique

 

Yann DIRAISON Adjoint au Secrétaire
Général de l'Enseignement Catholique

 

Philippe DELORME Secrétaire Général
de l'Enseignement Catholique

La rentrée des classes à l’issue des vacances de la Toussaint, lundi prochain 2 novembre, se déroulera dans le cadre d’une actualité troublée. A la mémoire du professeur Samuel Paty, sauvagement assassiné au tout début des congés, s’ajoutera celle, plus récente, des victimes de  l’attentat de Nice et des trois fidèles catholiques tués au sein de leur église.

Au renforcement du protocole sanitaire dans nos établissements, et aux mesures de confinement de notre pays pour 5 semaines, s’ajouteront de nouvelles mesures de renforcement de la sécurité dans et aux abords des établissements scolaires.

Cette actualité inquiétante ne doit pas nous faire oublier notre mission première : accueillir les enfants et les jeunes qui nous sont confiés et permettre que tous retrouvent le chemin de la classe dans les meilleures conditions possibles.

Compte tenu des nouvelles consignes sanitaires et de l’élévation, au niveau maximal du Plan Vigipirate, le Ministère de l'Education Nationale vient de transmettre les informations suivantes :

 

  • L’accueil des élèves se fera aux heures habituelles. Il convient de tout mettre en œuvre pour éviter la formation d’attroupements aux abords des établissements.

 

  • Le temps de dialogue initialement annoncé entre les enseignants et les personnels n’est donc plus programmé avant la reprise des cours qui se dérouleront le plus normalement possible.

 

  • Seul le moment national de recueillement à la mémoire de Samuel Paty, professeur assassiné le 16 octobre dernier, se déroulera, dans tous les établissements, lundi à 11h00.

 

  • Cet hommage sera constitué de la lecture de la lettre de Jean Jaurès aux instituteurs et institutrices suivie d’une minute de silence. Il conviendra de présenter et contextualiser ce texte afin que sa lecture en soit facilitée.

 

  • Compte tenu du contexte sanitaire et sécuritaire, il est recommandé de ne pas créer à cette occasion de regroupements d’élèves. On privilégiera donc le déroulement de cet hommage en classe.

 

  • Contrairement à ce qui avait été prévu, cet hommage se déroulera sans la présence d’élus et/ou de cadres de l’Education nationale.

Afin de manifester notre solidarité avec la Nation et notre participation pleine et entière à la République, nous vous invitons à respecter scrupuleusement la minute de silence prévue à 11h00 après la lecture de la lettre de J.Jaurès aux instituteurs et institutrices. Au-delà des questions que posent le choix de ce texte, l’heure n’est pas au débat mais à la manifestation la plus large possible de l’unité.

A l’hommage rendu à S.Paty, on associera celui des victimes des attentats de Nice et plus largement de l’ensemble des victimes de la violence terroriste. Parce que nous croyons que la prière pour la paix est la réponse des croyants à toute forme de violence, nous vous invitons à associer à cet hommage républicain, un temps de prière et de recueillement.

Chaque établissement, sous l’autorité de son chef d'établissement, organisera les temps de réflexion et de débats initialement prévus pour se dérouler le lundi 2 novembre au moment qu’il jugera le plus opportun. Afin de pouvoir préparer convenablement ces séquences pédagogiques, nous vous recommandons de les programmer ultérieurement. Des ressources pédagogiques, élaborées par le Ministère de l'Education Nationale ainsi que d’autres ressources préparées par le département éducation du Secrétariat Général de l'Enseignement Catholique vous seront adressées dès que possible.

Nous savons que ces modifications de dernières minutes vont nécessiter de votre part de nouvelles adaptations mais s’agissant des conséquences des derniers événements dramatiques que vient de connaître notre pays nous vous invitons à respecter scrupuleusement ces nouvelles instructions ministérielles.

Outils pédagogiques en partage

 

Message de rentrée aux chefs d’établissement, aux enseignants et personnels

+Laurent ULRICH,
Archevêque de Lille, Président du Conseil épiscopal pour l'Enseignement Catholique

Philippe DELORME,
Secrétaire général de l'Enseignement Catholique

Paris, le 1er novembre 2020

En cette rentrée si particulière, nous souhaitons vous apporter notre soutien et nos encouragements. Malgré les terribles attentats perpétrés à Conflans-Sainte-Honorine et à Nice, malgré les nouvelles contraintes sanitaires, nous savons que votre professionnalisme et votre dévouement permettent d’accueillir les enfants et les jeunes dans les meilleures conditions possibles. La situation actuelle ne doit pas nous conduire à la morosité mais nous inviter à vivre pleinement le chemin des béatitudes, à vivre au sein de notre Ecole la fraternité.

C’est au plus profond de nous-mêmes, dans le cœur de notre engagement humain et spirituel que se trouve la source de nos comportements. Il est légitime que nous soyons déroutés par ce qui arrive … Mais vous savez aussi que la responsabilité éducative que nous portons ensemble, que vous acceptez de porter auprès des élèves s’alimente à un fort dynamisme intérieur qui est en vous, en nous.

Le Pape s’adressant aux jeunes (et aux éducateurs) leur a dit : « Le salut que Dieu nous offre est une invitation à faire partie d’une histoire d’amour qui se tisse avec nos histoires. » (Exhortation apostolique Christus vivit – Il vit, le Christ - 2019, n°252).

 

Merci pour votre engagement et prenez soin de vous et de vos proches.

Bien fraternellement

 

 

 

Partagez cet article

X