Comment faire de l’éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale dans son établissement ? - Enseignement Catholique

Comment faire de l’éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale dans son établissement ?

© Solenne Joffrineau - Fenelon Grasse
© Solenne Joffrineau - Fenelon Grasse

Quelle définition, pour quels enjeux ?

 L312-19 du Code de l’éducation :

« L’éducation au développement [ou à la citoyenneté] et à la solidarité internationale vise à donner aux jeunes des clés de compréhension des déséquilibres mondiaux et à encourager leur réflexion sur les moyens de réduire la pauvreté et les inégalités. Elle participe à l’éducation au développement durable, en contribuant à la compréhension des interdépendances environnementales, économiques et sociales et culturelles à l’échelle mondiale ».

Cette démarche se fait en deux temps :

1. S’informer et comprendre

2. S’engager et agir

 

Grâce à deux types de moyens :

- Une pédagogie participative : expérimenter concrètement les enjeux mondiaux

- Une pédagogie interactive : culture du débat et de l’échange.

Monter un projet d’éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale développe pour les équipes et pour les jeunes :

- Un développement de l’esprit créatif et d’équipe

- Une autonomisation et une responsabilisation grâce à la pédagogie de projet

- Un engagement solidaire qui ne se limite pas seulement au projet

- Une ouverture de l’établissement à d’autres structures (locales, nationales, internationales)

- Un moyen de sensibiliser à l’interdépendance mondiale et aux enjeux globaux

semaine-solidarite

Bien choisir son projet

Typologie des projets de solidarité internationale inclus une dimension d’éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale :

  • Projet de sensibilisation ponctuel

Les projets ponctuels permettent de sensibiliser les élèves sur certaines thématiques. L’établissement choisit un thème et organise un temps de sensibilisation avec une classe ou plusieurs ou il peut aussi demander à une association d’intervenir. 

Ex : Cette année, durant le Carême, nous avons fait visionner à nos élèves de CM2, le film Les chemins de l’école, afin de les sensibiliser aux questions liées à l’accès à l’éducation dans le monde .

  • Projet de sensibilisation annuels ou pluri-annuels

Ce type de projet est souvent porté par une équipe composée de membres de l’équipe pédagogique qui organisent, plusieurs fois dans l’année ou chaque année, un événement de sensibilisation. L’événement peut prendre la même forme d’une année sur l’autre ou changer de thématique en fonction des priorités données par l’établissement.

Ex : nous organisons chaque année, une semaine de la solidarité internationale dans notre établissement. En 2016, nous avons monté une semaine sur la thématique des déplacements migratoires ; pour la rentrée, nous allons organiser une semaine sur les objectifs mondiaux du développement durable.

  • Projet de mobilité avec un déplacement de jeunes ou d’adultes

La mobilité d’un adulte (enseignant, personnel de l’établissement…) ou d’un élève n’implique pas seulement d’organiser le déplacement mais demande une préparation individuelle et du groupe (travail sur la rencontre interculturelle, implication dans le projet, préparation au départ, pendant et au retour…).

C’est pourquoi, ce type de projet doit être pensé sur le long terme, afin de garantir une pérennité et éviter des effets contreproductifs sur les individus ou les relations entre individus.

Ex : Suite à mon partenariat avec un établissement libanais, j’accueillerai à la rentrée dans mon établissement des enseignants libanais.

Ex2 : Après 2 ans de montage du projet et de préparation au voyage des équipes adultes et jeunes, nous partons au Sénégal pour co-animer des ateliers de théâtre sur la rencontre interculturelle dans une maison de quartier.

Monter un projet de solidarité internationale au sein d’un établissement, implique de suivre certaines étapes :

- Etablir un diagnostic de son établissement et choisir un ou plusieurs partenaires

- Identifier une problématique en lien avec son partenaire

- Choisir un type de projet : sensibilisation, mobilité…

- Composer une équipe de pilotage

- Définir les objectifs et bâtir un rétroplanning

Pour vous aider dans votre projet, le Réseau iniSia porté par le Département des relations internationales est à votre disposition : www.inisia.org

Prochaine formation à la conduite de projet de solidarité internationale dans un établissement scolaire les 18 et 19 janvier 2017 à Paris

solidarite

Se lancer, mais pas tout seul !

En outre, des pré-requis sont nécessaires :

- Inclure une dimension d’éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale dans son projet

- Impliquer plusieurs membres de le la communauté éducative et les jeunes participants à l’initiative, chaque étape du projet

- Inscrire, dans la mesure du possible, la dimension d’éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale, dans le projet d’établissement

- Rentrer dans une démarche de partenariat à l’étranger mais aussi localement ( réseaux régionaux multi acteurs, partenariat avec des PME, évènements avec d’autres établissements, …)

- Imaginer dès le départ, l’évaluation et la restitution

Vous souhaitez monter un projet ou obtenir des conseils pour développer votre projet ?

L’équipe du réseau iniSia est là pour vous accompagner dans ces différentes étapes. N’hésitez pas à nous contacter. Vous avez un projet de mobilité ou de sensibilisation et vous souhaitez communiquer sur celui-ci ? Nous nous ferons un plaisir de relayer votre initiative, afin qu’elle soit partagée par le plus grand nombre.

Partagez cet article

X