Espoir Irak: la campagne continue - Enseignement Catholique

Espoir Irak: la campagne continue

L’Enseignement catholique de France n’oublie pas les familles chrétiennes d’Irak. La campagne nationale Espoir Irak, conduite en partenariat avec l’APEL, continue d’accompagner leur réinstallation dans la plaine de Ninive, après l’exil auquel l'organisation terroriste Etat islamique les avaient contraintes en 2014. Philippe Delorme, secrétaire général de l’Enseignement catholique, a remis mercredi 13 octobre, un chèque de 85000€ à Mgr. Pascal Gollnisch, directeur de l’Œuvre d’Orient, fruit de la campagne 2019-2021. Cette somme a été récoltée auprès des établissements scolaires, des familles et des associations de parents d’élèves.

 

Cet argent servira à poursuivre le travail déjà commencé à Qaraqosh, et ainsi, après avoir participé à la reconstruction de l’école Al-Tahira, terminer l’équipement du collège.

Cette école a également pour projet de poursuivre, entre autres, l’enseignement du français avec les sœurs Dominicaines qui sont pour la plupart francophones, et qui ont le désir de faire une « maison de la France » pour faire connaître davantage la culture française.

En plus de financer la construction des écoles, l’Enseignement catholique et l’APEL souhaitent également sensibiliser les élèves de France sur la situation des chrétiens en Irak et à travers eux des chrétiens d’Orient.

À cette occasion, un nouveau parcours a été créé et est proposé aux établissements comme un parcours « clé en main ». Il est fait pour accompagner les adultes qui voudraient aborder les questions relatives aux chrétiens d’Orient à travers la situation des chrétiens en Irak de façon autonome. Le parcours est à découvrir

Partagez cet article

X