Enseignement agricole privé : le master Meef en Espe devient cursus obligatoire - Enseignement Catholique

Enseignement agricole privé : le master Meef en Espe devient cursus obligatoire

master-enseignement-agricole

Conséquence de la masteurisation, les enseignants de l'agricole privé, soit une vingtaine de professionnels formés chaque année, doivent suivre un master MEEF en Espé. Leur stage professionnel et un module complémentaire effectué dans le réseau du Cneap assurent leur acculturation à l'enseignement agricole catholique.

Un décret publié au JO du 8 octobre impose le master Meef en Espe aux futurs enseignants de l'enseignement agricole privé. Une suite attendue de la réforme de la mastérisation, selon Philippe Poussin, le secrétaire général du Cneap : « L’unicité du concours passe par la formation en ESPE. Il n’existe qu’un seul ESPE pour l’enseignement agricole -l’ENFA (école nationale supérieure de formation de l’enseignement agricole) de Toulouse- et les enseignants lauréats du concours interne de notre réseau sont donc concernés parce que nous n’avons pas les moyens de créer des formations spécifiques eu égard du faible nombre de lauréats (moins de 20 par an) et de la diversité des matières. » En revanche, les futurs enseignants bénéficieront de l’année de formation stagiaire dans un établissement du réseau du Cneap ainsi que d’une semaine à l’IFEAP (Institut de Formation de l'Enseignement Agricole Privé) d’Angers comme module d’acculturation à l’enseignement agricole catholique.

Module d'acculturation

Les sept lauréats des concours externes issus de cinq disciplines différentes et actuellement en formation post-concours (M2), seront accueillis du 23 au 27 janvier prochain à Maison de La Salle à Paris pour une initiation au projet éducatif de l'enseignement agricole catholique, réalisée par l'Ifeap.

Partagez cet article

X