Enquête sur le climat scolaire

Il fait bon vivre dans les établissements catholiques. C’est ce qui ressort d’une enquête menée dans le cadre d’un groupe de recherche monté par l’ECM avec l’appui du chercheur Benjamin Moignard, professeur de l’université Cergy-Paris.
Il en a livré les principaux résultats -dont les leviers possibles d’amélioration et son interaction avec la gouvernance des établissements- lors de l’Assemblée de rentrée des directeurs diocésains, le 14 septembre dernier.

Climat scolaire et gouvernance des établissements. C’est l’articulation sur laquelle s’est focalisée l’enquête conduite par le groupe de recherche Climat scolaire de l’Ecole des cadres missionnés, emmené par Benjamin Moignard, professeur en Sciences de l’éducation à l’Université Cergy-Paris et membre du laboratoire Ecole mutation apprentissages.

De ses trois années de recherche, contrariées par le Covid, ressortent des enseignements très intéressants pour encore améliorer ce climat scolaire, notion subjective, poly-factorielle, étroitement liée aux enjeux de mixité et de justice scolaires ainsi qu’au pilotage des établissements.

Dans l’Enseignement catholique, cet effet établissement pèse davantage que la composition sociale des établissements puisque des équipes généralement plus stables peuvent porter des stratégies collectives efficaces.

Un rapport à découvrir et à étudier en profondeur alors que les familles attachent une importance croissance au bien-être de leurs enfants à l'école. En attendant sa mise à disposition voici la présentation des principaux résultats de l’enquête conduite dans l’enseignement catholique, présentés par Benjamin Moignard le 14 septembre dernier aux directeurs diocésains.

Partagez cet article

X