Education prioritaire: l'expérimentation s'étend - Enseignement Catholique

Education prioritaire: l’expérimentation s’étend

Les premiers contrats locaux d’accompagnement (CLA), mis en place depuis la rentrée 2021 dans trois académies, ont produit des effets positifs, selon des notes récentes de l’IGÉSR. D’où la décision d’étendre l’expérimentation à douze académies de plus à la rentrée prochaine. L’enseignement catholique continue d’y être associé dans sept d’entre elles.

En septembre 2021, des établissements catholiques avaient été associés à l’expérimentation des CLA (Contrats locaux d’accompagnement) conduite dans trois académies métropolitaines (Aix-Marseille, Lille, Nantes).

À la rentrée 2022, ce dispositif triennal s'appliquera dans douze académies de plus. Dans sept d’entre elles, l’enseignement catholique continue d’y être associé (Grenoble, Lyon, Montpellier, Orléans-Tours, Reims, Strasbourg et Versailles). Dans les cinq académies ultramarines, seul le public est pour l’instant concerné.

Appelés à remplacer les réseaux d’éducation prioritaire, ces premiers contrats locaux d’accompagnement, ont produit des effets positifs, selon des notes récentes de l’IGÉSR (Inspection générale de l’éducation, du sport et de la recherche), d’où cette décision.

Depuis septembre dernier, six établissements catholiques, accueillant un public socialement fragile, participent à l’expérimentation. L’extension concerne l’enseignement sous contrat pour les académies de métropole choisies (elle sera ouverte ultérieurement pour les académies d’outremer). Dans chacune d’elles, deux établissements catholiques seront désignés par le recteur sur proposition d’une liste de quatre à six établissements établie sous la responsabilité du secrétaire général du Caec (Comité académique de l’enseignement catholique). Les critères majeurs concernent l’accueil d’un public socialement défavorisé : IPS et taux de boursiers. Sont également pris en compte la typologie des établissements et des communes, le pourcentage d’enseignants titulaires, l’offre de formation… Les établissements devront déposer un projet justifiant leur demande d’inscription dans l’expérimentation. Pour l’heure, le budget alloué à l’extension des CLA « n’est pas encore déterminé » par le ministère.

Partagez cet article

X