Au défi de la régionalisation - Enseignement Catholique

Au défi de la régionalisation

Le redécoupage administratif et les nouvelles prérogatives des Régions, notamment en matière de formation professionnelles imposent à l’enseignement catholique de repenser son rapport aux conseils régionaux. Ses responsables ont donc inauguré début décembre 2016 un cycle de rencontres visant à accompagner ce travail de redéfinition des modalités de gouvernance et de partenariats.

Régionalisation-carteLes enjeux de la régionalisation pour l’enseignement catholique », tel était le thème de la journée de travail qui a rassemblé directeurs diocésains, référents régionaux, et membres du secrétariat général de l’enseignement catholique, le 5 décembre dernier, à Paris.

La loi portant sur la Nouvelle organisation territoriale de la République (NOTRe) de 2015, qui a confié de nouvelles missions aux régions et instauré un redécoupage administratif du territoire, comme la loi de réforme de la formation professionnelle de 2014, imposent aux responsables de l’enseignement catholique de repenser leurs rapports avec les conseils régionaux, désormais acteurs incontournables de la formation. Pascal Balmand a d’abord rappelé que la structuration régionale de l’enseignement catholique ne peut se penser qu’à partir et dans le cadre d’une organisation diocésaine. Les enjeux et stratégies selon les territoires, la capacité à être force de proposition, les modalités de la gouvernance, sont autant de chantiers ouverts. Les représentants de chaque région ont pu exposer la nature des liens entretenus par l’enseignement catholique avec le conseil régional, mais aussi leur volonté d’être considérés avant tout comme des partenaires.

Renasup, le Cneap, la Fnogec, Formiris et l’Ugsel ont enrichi les débats en partageant leur vision de la régionalisation. Cette journée inaugure un cycle de rencontres régulières : la qualité des échanges a permis d’identifier les points d’attention qui méritent d’être davantage explorés et d’exprimer le besoin d’une professionnalisation accrue des acteurs sur ces enjeux.

Pierre Marsollier, délégué général aux Relations Politiques du Sgec, explique, au micro de RCF, les enjeux de la régionalisation pour l'enseignement catholique.

Partagez cet article

X