Conférence de presse du ministre - Enseignement Catholique

Conférence de presse du ministre

Une rentrée à la fois totalement particulière et totalement normale, dans la poursuite des réformes engagées depuis 2017. Tel est le cap qu’a souhaité maintenir Jean-Michel Blanquer, le 26 août, à l’occasion de sa conférence de presse de rentrée.

Aurélie Sobocinski

Aurélie Sobocinski

« Je ne voudrais pas que cette rentrée ne soit caractérisée que par la crise sanitaire. On ne perd pas de vue les grands sillons : lire, écrire, compter, respecter autrui », a souligné
le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, lors de sa conférence de presse de rentrée, le 26 août dernier.

Tout en détaillant le protocole sanitaire de rentrée (disponible ici), le ministre est donc aussi revenu sur les dispositifs d’évaluation, de renforcement des fondamentaux, d’accompagnement personnalisé prévus pour soutenir les élèves à cette rentrée. Sans oublier la poursuite des réforme des lycées. Petit tour d'horizon.

Premier degré

  • Évaluation en CP et CE1.

 

  • Priorité aux fondamentaux : extension à la grande section de maternelle des dédoublements réalisés en CP/CE1 en REP et REP+ ; expérimentation d’une méthode de lecture syllabique dans 500 classes (académie de Paris) ; publication d’ouvrages sur la lecture et d’une grammaire par le ministère.

Collège

  • Renforcement des évaluations nationales en 6e (avec notamment la mesure de la fluence en lecture) ainsi que la publication d’outils de positionnement à destination des professeurs pour tous les niveaux de la 6e à la 3e.

 

  • Pas d’allègement de programme mais un renforcement de l’accompagnement personnalisé avec « une feuille de route pédagogique pour chaque élève jusqu’à la Toussaint » et la proposition, pour les plus en difficulté, de « parcours scolaires renforcés » permettant de consacrer à la remédiation, jusqu’à cinq heures des vingt-six heures d’enseignement obligatoire de la semaine.

Revalorisation des salaires

« La grande transformation arrive maintenant », selon le ministre. 400M M€ environ vont être consacrés en 2021 à l’amélioration de la rémunération des professeurs, notamment ceux en début de carrière. Ce budget doit encore être discuté et voté par la représentation nationale dans le cadre du Projet de loi de finances 2021. S’agissant des directeurs d’école, Jean-Michel Blanquer a annoncé l’attribution à chacun d’une indemnité exceptionnelle de 450 € versée d’ici la fin de l’année.

 

Lycée

  • Voie générale et technologique : généralisation de la réforme au niveau Tle; transformation des E3C (épreuves communes de contrôle continu) en « évaluations communes » dont l’organisation des modalités et du calendrier « relève de chaque établissement ».
  • Voie professionnelle : un test spécifique est mis à disposition des élèves entrant dans un parcours menant au CAP ; ouverture de parcours CAP en trois ans.
  • Doublement des moyens pour les Cordées de la réussite dans les zones rurales
  • Lancement d’un appel à manifestation d’intérêt en septembre pour faire de certains lycées des « établissements de services » au bénéfice des territoires (centres d’information, d’orientation…)

 

Post-bac

11 700 places supplémentaires sont créées en BTS et en formations complémentaires post-bac au sein des lycées publics et privés.

Ils sont attribués en fonction du nombre d'étudiants resté sans solution à l'issue de la procédure Parcoursup.

 

 École inclusive

En vue de leur généralisation en 2021, les pôles inclusifs d’accompagnement localisé (Pial), qui coordonnent la gestion des emplois d’accompagnants d’enfants en situation de handicap (AESH), continuent leur déploiement.

Il s'organisent selon des modalités discutées localement. En fonction des territoires, l’Enseignement catholique s'intègre dans des Pial territoriaux qui mêlent établissements publics et privés, ou constitue ses propres Pial. .

Autre nouveauté : la création annoncée à cette rentrée d’unités d’enseignement pour les enfants polyhandicapés.

SNU et Service civique

Retardé par la Covid-19, le déploiement du Service national universel (SNU) sur l’intégralité́ du territoire sera concrétisé en 2021 : près de 25 000 volontaires sont attendus lors du séjour de cohésion et dans le cadre de la mission d’intérêt général.

S’agissant du Service civique, une augmentation exceptionnelle de 100 000 missions pour 2020 et 2021 (respectivement 20 000 puis 80 000) a déjà été annoncée dans le cadre du Plan pour la jeunesse par le président de la République.

Cultures numériques

Une certification des compétences numériques obligatoire (Pix) sera introduite pour les élèves de 3e et de Tle et la formation pour les enseignants sera renforcée.

 

« Plus » de sport

À la faveur du rapprochement du ministère des Sports, désormais réuni au ministère de l’Éducation nationale, la ministre déléguée Roxana Maracineanu a exprimé la volonté d’œuvrer notamment au déploiement « massif » de deux apprentissages fondamentaux : l’aisance aquatique et le savoir rouler à vélo (SRAV) dès la maternelle.

 

Redéploiement des internats

Les internats thématiques, d’excellence ou des campus de la voie professionnelle font l’objet d’un plan de relance avec un appel à projets national initié dès la rentrée.

Partagez cet article

X