Les états généraux de la formation professionnelle

La réforme de l'enseignement professionnel annonce un bouleversement de l'organisation des lycées pro. Jean-Marc Petit, délégué général de RenaSup décrypte les évolutions à venir au micro de RCF, ce mercredi 7 novembre 2018.
Il explique aussi comment ces bouleversements surviennent alors que l'enseignement catholique a lancé, voilà un an et demi, des États généraux de la formation professionnelle. Cette dynamique, pilotée par RenaSup et le Cneap   se déploie localement, en cercles concentriques. Elle permet d'anticiper les évolutions à venir, de coordonner des stratégies communes et d'ajuster l'offre d'enseignement aux besoins des jeunes. Elle donnera lieu à un grand Salon de la Formation professionnelle dans l'enseignement catholique qui se tiendra à Paris en octobre 2019.

 

Parmi les changements annoncés par la réforme du lycée, pro, jean-Marc Petit , délégué général de RenaSup aborde déjà le remaniement de la carte de formation remaniée en champs de domaines, au service d'une orientation plus progressive et plus réfléchie vers une spécialisation

Ensuite, il explique que les parcours ménageant des possibilités d'aller-retour entre formation à plein temps et alternance de manière à mieux s'adapter aux profils de jeunes dont les besoins et les aspirations peuvent évoluer.

Sur le plan pédagogique, Jean-Marc  Petit relève le développement du recours à la co-animation entre enseignants des voies générale et professionnelle de manière à rendre plus concrets les enseignements les plus théoriques

Lancés voilà un an et demi, bien en amont de la réforme ministériel, les états généraux visent à mieux adapter l'offre de formation aux attentes des jeunes et à la diversité de leurs profils.

Hasard heureux de calendrier, cette réflexion en cours localement permet utilement d'anticiper la mise en oeuvre de la réforme. Au delà, elle permet de faire mieux connaître l'offre de formation professionnelle et d'impulser des stratégies communes, des pratiques de mutualisation et de partage de bonnes pratiques. Se déployant par cercle concentrique, elle aboutira, en octobre 2019, à un grand Salon de la formation professionnelle et agricole à Paris.

Partagez cet article