L’engagement lycéen

Le Cnesco (Conseil national d’évaluation du système scolaire) a présenté jeudi 6 septembre à la presse le résultat partiel de deux années d’enquête qui montre que les lycéens s’engagent plus qu’on ne l’imagine... mais à leur manière. À noter que les élèves de l'enseignement catholique se distinguent en étant davantage investis dans des activités solidaires menées à l'extérieur de leur établissement. Des chiffres commentés par Benoit Skouratko, du pole lycée du département Éducation du secrétariat général de l'enseignement catholique, au micro de RCF, le 3 octobre 2018.

 

L’engagement associatif est privilégié par les lycéens, en majorité dans le domaine de l'humanitaire ou de la défense de l’environnement même s'il s'accompagne d'une confiance modérée dans les institutions.
Concernant le fait que les élèves des établissements privés soient significativement plus engagés que ceux du public, Benoit Skouratko y voit un marqueur de l'ADN du projet éducatif spécifique de ces établissements: "Ils attachent une grande importance au développement personnel des jeunes mais toujours en corrélation avec l'attention portée aux autres, au monde."

Partagez cet article