Le Mooc Orientation de l’enseignement catholique

Stéphanie Gallet interviewe Jean-Marc Petit, délégué Général de Renasup, sur le Mooc Orientation de l'enseignement catholique, depuis le bar à Mooc du Salon APB qui s'est tenu les 6 et 7 janvier 2017 à la Villette. Parmi eux les dispositifs de formation en ligne proposés à cette occasion, figurait en effet le Mooc Orientation conçu par l'enseignement catholique.

Des MOOC orientation ont été présentés au salon APB qui s'est tenu le week-end du 7-8 janvier. Le MOOC est un dispositif de formation qui s’adresse dans un premier temps aux éducateurs. L’idée est que l’accompagnement à l’orientation infuse toutes les démarches pédagogiques et ne soit plus cantonné au conseiller d’orientation.

Jean-Marc Petit, délégué général de Renasup «  Les acteurs du système éducatif en général sont souvent insuffisamment informés et formés sur tout ce qui existe, surtout dans un système qui a énormément bougé par rapport où eux-mêmes suivaient leurs études. Si nous voulons éviter « le délit d’initié », c’est-à-dire ceux qui ont plus d’informations que les autres, il est important que nos acteurs disposent de l’ensemble des informations et qu’ils disposent aussi d’outils pour aider les jeunes à construire leur projet. Le système offre beaucoup d’opportunités et il est devenu beaucoup plus complexe, plus difficile à lire et donc il faut que les gens soient accompagnés dans la lecture du système pour faire un bon choix. Un bon choix c’est celui qui convient aux jeunes et pas le choix de ses parents. »

«  Il y a des capsules de formation un peu plus lourdes pour former les enseignants mais on donne aussi à l’enseignant une autre capsule plus légère pour les familles, au grand public pour bien comprendre les enjeux. Par exemple, comment choisir une prépa, un BST, qu’est ce que cela veut dire, est-ce que l’on peut poursuivre des études avec, à quoi faut-il être attentive. Nous proposons aussi des outils sur le questionnement de soi, permettant à un jeune de s’interroger sur ce qui peut lui convenir. En effet, quand on dit qu’une orientation réussie c’est une orientation qui convient aux jeunes, il ne sait pas toujours ce qui peut lui convenir. Il est donc important qu’avant de faire un choix, il s’interroge sur lui-même, ses valeurs, ses goûts pour éviter qu’il choisisse une voie qu’il ne lui correspondrait pas. Il faut donc l’aider à se questionner, on ne va pas sortir des graphiques souvent trop déterminisme , on va simplement l’aider à réfléchir et à engager une discussion avec des gens qui l’encadrent. »

Partagez cet article