La charte éducative de confiance

Le document "La Charte éducative de confiance » invite les établissements à réexplorer les relations entre l'école, la famille et les jeunes.

Il a été réalisé conjointement par un groupe de travail représentant la communauté éducative, composée de représentants de tutelles diocésaines, de tutelles congréganistes, des chefs d'établissement, de l'Apel et du SGEC.
Pour Pascal Balmand, Secrétaire général de l'Enseignement catholique et Caroline Saliou, présidente de l'Apel nationale, la co-éducation est indispensable : « Les parents et les élèves ont à comprendre, dès le premier contact, l'état d'esprit dans lequel vit toute la communauté éducative de l'établissement. C'est essentiel pour qu'ils fassent eux-mêmes la démarche de rejoindre cette communauté. » 

ched-etablissements

Mode d’emploi

Ce document se compose de deux outils d'animation à destination des communautés éducatives :

1. Des modalités pour réexplorer la relation entre l’école, la famille et les jeunes
2. Des pistes de travail pour réexplorer cette relation

En conclusion, il propose une charte éducative de confiance, que chaque établissement peut reprendre en l’adaptant à son projet pédagogique.

Découvrez l'outil d'animation en ligne ou téléchargez-le ici.

Édito

 La relation école - parents, une relation de confiance

« Au titre de leur responsabilité éducative primordiale, les parents participent à la mission de l’école catholique et s’inscrivent dans son projet éducatif. Ils sont invités à « entretenir des relations cordiales et constructives avec les enseignants et les responsables des écoles » et s’engagent dans la vie de l’établissement. À cette fin, ils sont informés de l’évolution du système éducatif, des méthodes pédagogiques et des programmes scolaires ». (art. 48)

Cet article du Statut de l’Enseignement catholique donne le ton de la relation primordiale que nous souhaitons voir se nouer entre les équipes éducatives et les parents d’élèves. Pour bâtir cette relation, il faut que les fondements soient clairs, bien compris par les uns et les autres.

Les parents, premiers éducateurs, ont la chance de choisir l’école de leurs enfants en toute liberté. Leur décision doit donc naturellement traduire et nourrir la confiance accordée aux adultes qui travaillent dans l’établissement. Ces derniers, de leur côté, sont appelés à manifester leur considération pour les familles et à avoir pour objectif constant de faciliter la rencontre et le dialogue avec les parents d’élèves.

C’est pour ces raisons qu’il nous est apparu essentiel de conforter le moment de la première entrevue et d’affermir les liens en proposant la signature d’une Charte éducative de confiance.

Les parents et les élèves ont à comprendre, dès le premier contact, l’état d’esprit dans lequel vit toute la communauté éducative de l’établissement. C’est essentiel pour qu’ils fassent eux-mêmes la démarche de rejoindre cette communauté.

Ce qui se joue là nous semble réellement décisif pour harmoniser les relations entre adultes et pour ainsi concourir à ce que chaque enfant et chaque jeune trouve sa juste place au sein de l’établissement. Par avance, nous remercions chacun de son engagement en ce sens.

ched-pascal-balmandPascal Balmand
Secrétaire général de l’Enseignement catholique
ched-caroline-saliouCaroline Saliou
Présidente nationale de l’Apel
 
 
 
Pourquoi signer une Charte éducative de confiance au moment de l’inscription ?
Affermir les liens entre les familles et l’École, s’accorder sur un socle de valeurs communes à transmettre et poser les bases d’une alliance éducative fructueuse… Des arguments à découvrir en image à travers cette vidéo qui croise les témoignages de parents, de chefs d'établissement et de directeurs diocésains.
Outil d'animation 1
Outil d'animation 2
Proposition : charte éducative
X