Coopération renouvelée avec les Apprentis d’Auteuil

« Poursuivre l’adaptation de nos actions pédagogiques et éducatives aux besoins des jeunes et des familles fragilisées » Voilà l’objectif de l’accord cadre entre la Fondation des Apprentis d'Auteuil et le Secrétariat général de l’enseignement catholique, signé ce jeudi 6 avril 2017.

 

Pascal Balmand et Nicolas Truelle, le 6 avril 2017.

Toujours au service d'une meilleure prise en compte des besoin de jeunes et des familles les plus fragiles, la Fondation des Apprentis d'Auteuil et le Secrétariat général de l'enseignement catholique renouvellent leur coopération. Dans la continuité des précédentes orientations, l'accord-cadre signé le jeudi 6 avril 2017 vise « à approfondir la reconnaissance mutuelle de l’appartenance pleine et entière des structures d’Apprentis d’Auteuil à l’enseignement catholique et de la conforter par des partenariats locaux renforcés » a déclaré Nicolas Truelle, directeur général de la Fondation des Apprentis d’Auteuil.
«  Afin de renforcer une collaboration de proximité, l’accord cadre comporte un modèle de convention visant à formaliser et intensifier les coopérations engagées entre la Fondation et les directions diocésaines », a complété Pascal Balmand. Développer des dispositifs expérimentaux, des dynamiques de formation et de recherche, des concertations sur le champs des ressources humaines : autant de pistes pour travailler conjointement, en s’appuyant sur l’expertise de la Fondation, à mieux prendre en compte les publics défavorisés. La réussite du collège de la seconde chance, ouvert par les Apprentis d’Auteuil dans le diocèse du Mans en 2014 démontre toute la richesse de ce type de coopérations.

Partagez cet article

X