Volontariat en établissement: C’est maintenant!

Les établissements ont jusqu’au 16 mai 2017 pour proposer une mission sur laquelle accueillir l’un des 300 jeunes qui s’engageront en service civique dans l’enseignement catholique pour la campagne 2017-2018.

Lancé en 2011 dans l’Enseignement catholique avec la signature d’une convention de partenariat entre l’Enseignement catholique (SGEC, FNOGEC, CNEAP, UGSEL) et l’Agence du Service Civique, le dispositif du Service Civique a permis aux établissements catholiques d’Enseignement d’accueillir 1 000 volontaires pour des missions au contact des élèves, dans près de 550 établissements.

Pour la rentrée scolaire 2017/2018, l’enseignement catholique dispose d’un agrément pour 300 volontaires répartis dans

- 85 missions de 9 mois débutant en septembre 2017
- 135 missions de 8 mois débutant en octobre 2017
- 80 missions de 7 mois débutant en novembre 2017

Tous les établissements scolaires (école, collège, lycée ou ensemble scolaire) peuvent accueillir un ou deux volontaires, âgés de 18 à 25 ans pour une mission d’une durée comprise entre 7 et 9 mois.

Les 8 axes de mission prévus dans la convention sont :

  • Solidarité : contribution à la cohésion sociale ; contribution à la solidarité intergénérationnelle, à des actions en faveur de personnes isolées, désocialisés, porteuses d’un handicap, soutien au bénévolat ...
  • Santé : sensibilisation autour de la nutrition, prévention des risques et des addictions ...
  • Education pour tous: soutien scolaire auprès d’élèves en difficultés, lutte contre l’illettrisme, accès à l’éducation pour des publics fragilisés ...
  • Culture et loisirs : participation à des projets culturels et actions de médiation culturelle ...
  • Sport: sensibilisation des élèves à la pratique d’une activité physique et sportive, participation à l’organisation d’événements autour du sport ...
  • Environnement et développement durable : contribuer au projet de développement durable et de sauvegarde du patrimoine de l’établissement ...
  • Mémoire et citoyenneté : contribution à la mise en œuvre d'actions autour de la mémoire, de l'éducation civique, des droits de l’homme ...
  • Développement international : promotion de la solidarité et la citoyenneté internationale, sensibiliser aux enjeux internationaux

 

Le service civique,
mode d'emploi

Le service civique est un dispositif qui permet à un jeune de 16 à 25 ans d’effectuer une mission d’intérêt général (dans un service public ou dans un organisme d’intérêt général) de 6 mois à 1 an pendant laquelle il reçoit une formation civique et citoyenne. Il ou elle est encadré par un tuteur et reçoit une indemnité de 577 euros par mois. Il est important de souligner que le service civique n’est ni un stage ni un job. Son statut est plus poche du bénévolat que du salarié. L’idée est de faire du service civique une phase de pédagogie de l’engagement pour tous les jeunes.

Le dispositif a vocation à s’universaliser pour concerner, à terme, 350 000 jeunes par an. Le développement du service civique vise à revaloriser les valeurs de la République : la fraternité, la solidarité, l’entraide, l’engagement étant perçue comme un levier efficace pour prévenir la fragmentation de la société française.

Pour accueillir un volontaire à la rentrée 2017 

La FNOGEC (Fédération Nationale des Organismes de Gestion des Établissements de l’Enseignement Catholique) est chargée par l’institution de mettre ses moyens à disposition pour faciliter et simplifier l’accès et les contraintes administratives des établissements. Elle est donc le support juridique et administratif du dispositif.
Elle met à votre disposition à chaque étape des documents et outils,  disponibles sur son site Internet

Le service civique dans l'enseignement catholique, en images

 

Chaque année, la Fnogec et le Sgec organisent des sessions d'information et de formation pour les jeunes volontaires en services civiques et leurs tuteurs ainsi que les équipes désireuses d'expérimenter le dispositif.

Partagez cet article