Les décisions des évêques à Lourdes

Dans le communiqué final rendant compte de leur assemblée plénière, qui s’est tenue à Lourdes, du 2 au 8 novembre 2018 et a donné la parole à des victimes de pédophilie, les évêques annoncent la mise en place d’une commission indépendante et l'application de nouvelles mesures pour lutter contre ces abus dans l’Église.

Concernant l’enseignement catholique, les évêques ont donné leur aval au lancement d’une prospective sur l’implantation et le déploiement de ses établissements. Une politique imposée tout à la fois par un contexte global de restriction budgétaire et l’évolution des besoins scolaires.

Quelques menus ajustements sur le Statut de l’Enseignement catholique ont par ailleurs été décidés pour améliorer encore une appropriation jugée globalement bonne.

Il est également à noter que les évêques ont nommé Philippe Delorme, actuel directeur diocésain de Créteil, pour prendre  la suite de Pascal Balmand, dont le mandat à la tête du Secrétariat de général de l’enseignement catholique prend fin à la rentrée 2019.

Mgr Jean-Marie Le Vert,
évêque auxiliaire de Bordeaux et membre du Conseil pour l'Enseignement catholique évoque les dispositions prises par l'Assemblée concernant l'Enseignement catholique, au micro de KTO.

 

Dans un contexte global de réduction budgétaire et pour s'adapter aux nouveaux besoins scolaires, l'enseignement catholique lance une prospective avalisée par les évêques. Guidée par le souci de l'option préférentielle pour les pauvres, elle cherchera aussi à trouver un juste équilibre d'investissement entre les établissements ruraux et urbains.

Dans une démarche synodale, elle partira du terrain, chaque établissement étant invité à faire remonter son propre diagnostic et à chercher des pistes de mutualisation en réseau.

Concernant l'évaluation du Statut de 2013 de l'Enseignement catholique, Mgr Jean-Marie Le Vert évoque les quelques ajustements apportés par les évêques à un texte dont l'appropriation est jugée globalement bonne.

Il s'agit de précisions sur le rôle du Conseil économique aux affaires scolaires, sur la solidarité immobilière et sur la Commission des litiges.

Les évêques en prière devant la grotte de Lourdes, le 4 novembre 2018. ©CEF

Partagez cet article