Palmarès en série

Le 22 mars 2017, le ministère de l’Éducation nationale a publié les indicateurs de valeur ajoutée des lycées (Ival) pour l’année 2017. Proposant ainsi une approche plus fine que celle prenant simplement en compte le taux de réussite au bac.

Elaborés par la Depp et publiés chaque année par le ministère de l’Éducation nationale, les indicateurs de valeur ajoutée des lycées (Ival), appelés aussi indicateurs de résultats des lycées, mesurent l’action d’un établissement pour amener ses élèves jusqu’à l’obtention du baccalauréat.

À la différence du classique taux de réussite au baccalauréat, les Ival cernent l’action propre de chaque établissement, c’est-à-dire son aptitude à donner tous les outils à ses élèves pour qu’ils réussissent le bac. Ces indicateurs sont établis à partir du taux de réussite au bac mais aussi du taux d’accès au bac (qui nous renseigne sur l’éventuelle sélection pratiquée par le lycée en 2de puisqu’il représente la probabilité d'obtenir le bac à l'issue d'une scolarité entièrement effectuée dans le lycée, quel que soit le nombre d'années nécessaires).

Et pour éliminer l’incidence des facteurs de réussite scolaire extérieurs au lycée que sont l’origine sociale des élèves, le niveau scolaire à l’arrivée en 2de, les filières proposées par l’établissement..., la Depp ne compare que ce qui est comparable : élèves aux profils similaires et scolarisés dans des établissements de structures identiques.

Les Ival classent la quasi-totalité des 4000 lycées français, publics et privés sous contrat, généraux, technologiques et professionnels (les hors contrats et les lycées ne proposant pas tous les niveaux ne sont pas pris en compte).

Combinaisons multiples

Pour ce qui est des résultats qui reposent donc sur les chiffres du bac 2016 : parmi les quinze lycées généraux et technologiques qui accompagnent le plus efficacement leurs élèves pour obtenir leur bac, quel que soit le nombre d’années nécessaires, cinq sont privés. Parmi les quinze lycées professionnels qui accompagnent le plus efficacement leurs élèves dans l’obtention du bac, deux sont privés.
Si leur accompagnement est salué, pour ce qui est des taux de réussite bruts, les établissement catholiques ne sont pas représentés.

Or, les palmarès qui fleurissent dans la presse combinent, selon des pondérations propres à chaque média, les divers indicateurs: Réussite au bac, accès des élèves de 2nde au bac, proportion de bacheliers parmi les sortants et« valeur ajoutée ». Ce qui donne lieu à des classements à géométrie variable et des fluctuations parfois étonnantes d'une année sur l'autre. À analyser avec discernement...

 

 

Les cinq lycées généraux et technologiques catholiques
les plus accompagnateurs:

-Saint-Nicolas Paris- 6e

-Carcado-Saisseval Paris- 6e

-Lycée Tezenas-du-Montcel - Saint-Étienne (42)

-Notre-Dame-de-Bel-Air -Tarare (42)

-Sainte-Ursule, Caen (14)

Les deux lycées professionnels les plus accompagnateurs:

-Saint-Marc à Nivolas-Vermelle (38)

-Saint-Vincent à Saint-Julien-en-Genevois (74)

 

Partagez cet article