L'actu
Voir toutes les actus

Je suis
étudiant

Qu’est-ce qu’enseigner ? Quelle différence entre le primaire et le secondaire ? Quel concours passer et comment le préparer ? Comment se déroulent les études puis l’entrée dans le métier ? Retrouvez ici toutes les informations utiles pour concrétiser votre vocation enseignante.

Je suis dans
la vie active

Nous accueillons des personnes déjà engagées dans la vie active, qui souhaitent entreprendre une reconversion professionnelle. Vos compétences et votre expérience sont les bienvenues! D'autant plus que le métier d'enseignant compte des profils de plus en plus diversifiés.

Comment
se former ?

Vous souhaitez préparer et réussir les concours de recrutement du 1er ou du 2nd degré ? L’enseignement catholique propose des formations de qualité proches de chez vous, qui vous permettent de vous préparer efficacement et sereinement aux concours de recrutement.

Devenir enseignant en vidéos
Professeurs fraîchement titularisés ou plus expérimentés, enseignants dans le primaire ou le secondaire, ils racontent leur métier, leur vocation, leur engagement auprès des jeunes.

Le professorat : une vocation

Enseignant, un métier d'avenir : devenez professeur dans l'enseignement catholique !

Questions / Réponses
Dois-je être catholique pour y enseigner ?

La liberté de conscience des enseignants est assurée. Cependant, ils sont sollicités pour participer à la mise en œuvre du projet éducatif de l'enseignement catholique.

J'ai fait mes études secondaires et universitaires dans le public, ai-je une chance d'être sélectionné ?

Bien sûr. Vous êtes le bienvenu. Il faudra pour cela vous inscrire aux concours (Cafep, Crpe…) et obtenir l'accord collégial.

Puis-je m'inscrire au Cafep ou au Crpe et au Capes en même temps ?

Non, vous devez choisir au moment de l'inscription au concours. Les concours qui permettent d'entrer dans l'enseignement privé sous-contrat sont spécifiques.

Suis-je assuré de rester dans ma région ou ma ville au moment de ma première affectation ?

L'enseignement catholique s'efforce de vous affecter prioritairement dans la région où vous postulez, à défaut dans les régions voisines ou celles de votre préférence. C'est le recteur qui vous nomme, sur la proposition d'un chef d'établissement et après avis de la commission compétente.

Qui sera mon employeur ?

Le ministère de l'Éducation nationale sera votre employeur. Vous serez contractuel de droit public exerçant dans un établissement privé sous contrat avec l'État. Toutefois, votre chef d'établissement sera votre supérieur hiérarchique.

Est-ce que je bénéficierai de la sécurité de l'emploi ?

Une fois que vous serez titularisé, votre emploi vous sera assuré par les accords nationaux sur l'emploi. En cas de fermeture d'une classe ou d'un établissement, vous serez prioritaire sur tout emploi vacant dans votre discipline.

Je suis ingénieur depuis 15 ans, titulaire d’un bac + 5, et j’aimerais enseigner dans une école ou dans un collège et dans l’enseignement privé ?

Il faut vous assurer dans un premier temps de l’équivalence de vos diplômes (master pour un recrutement à titre définitif, licence pour effectuer des suppléances). Pour un recrutement à titre définitif : Vous devez passer le concours de recrutement correspondant au type d’enseignement que vous souhaitez exercer : premier degré, enseignement général, enseignement technologique, enseignement professionnel.

Quand dois-je m'inscrire en formation ?

Dès aujourd'hui, jusqu'à la rentrée universitaire début octobre.

Est-ce que j'aurai le statut d'étudiant lorsque je serais en formation ?

Oui durant les deux années de formations en master.

Est-ce que je peux être salarié tout en préparant mon master ?

Oui, il n'y a pas de clause particulière en la matière. L'étudiant peut même postuler s'il le souhaite comme surveillant dans l'enseignement catholique.

Mes stages seront-ils rémunérés ?

Oui, pour les stages en responsabilité prévus en cours de M2, si vous êtes admissible au concours.

Si je rate le concours cette année ?

Je dois me représenter au concours l'année prochaine ou les suivantes.

Si j'obtiens le concours mais pas le Master ?

Je conserve le bénéfice du concours pour l'année scolaire prochaine afin de pouvoir repasser le Master.

Je suis actuellement en licence, quand dois-je contacter l'enseignement catholique ?

Vous pouvez contacter dès maintenant avec l'Enseignement catholique, en prenant rendez-vous, soit auprès du responsable de formation initiale du Service d'accueil et d'aide au recrutement (SAAR ) de votre région, soit auprès de votre direction diocésaine, pour : faire le point sur votre projet personnel ; connaître les dates des réunions d'informations ; retirer un dossier de demande de pré-accord collégial et également pouvoir effectuer des stages, dès vos années de licence, en établissement scolaire.

Si je veux passer le Cafep, dois-je obligatoirement suivre mes deux années de master MEEF dans un Isfec plutôt qu’un Espé ?

Depuis juin dernier, suite à une décision du Conseil d’État, les lauréats des concours de recrutement du privé sous contrat ne sont plus obligés d’être inscrits dans un Isfec pendant leur année de stage, ce qui était déjà facultatif pour l’année de préparation du concours.
Mais, dans ce cas, les stagiaires ne voient pas leur préaccord transformé automatiquement en accord collégial. Ils sont convoqués, durant leur année de stage, pour un nouvel entretien avec la CAAC (Commission académique de l’accord collégial) qui apprécie si les motivations qui ont conduit le candidat à ne pas s’inscrire en Isfec permettent toutefois de lui délivrer l’accord collégial ». Cette disposition permet à l’enseignement catholique de préserver le caractère propre de la formation de ses enseignants ainsi que le prévoit la loi.

Ressources